Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Les travaux du 20ème Congrès du CAHB ont débuté à Conakry

Les travaux du 20ème Congrès du CAHB ont débuté à Conakry

Prenant la parole, Mamadou Paye CAMARA(*), le président de la Fédération Guinéenne de handball, a remercié l’ensemble des acteurs qui se sont impliqués pour la tenue de ce congrès: « Je suis un homme heureux aujourd’hui, car l’Etat guinéen a accepté que la Confédération africaine vienne ici , tenir son  congrès à Conakry. Alors, s’il y a un Guinéen heureux aujourd’hui, c’est bien moi, parce que l’Etat m’a soutenu, en me faisant confiance. C’est pourquoi nous remercions le département des sports, mais surtout le Ministre Siaka BARRY.

Ce que fait la Fédération Guinéenne, c’est grâce à un homme, qui est en train de changer notre image. Il s’agit du président de la Confédération Africaine de Handball (CAHB) lequel, avec son bureau exécutif, a accepté malgré mille résistances, de venir en Guinée. Et cela bien que beaucoup ne voulaient pas, parce que notre pays vient de sortir de deux ans d’interdiction en raison d’Ebola. Mais il a fait confiance à la Guinée pour ce congrès ».

Le Dr AREMOU souligne la mobilisation guinéenne

Pour sa part, le Dr Mansourou AREMOU, Président de la CAHB, n’a pas caché la satisfaction de son institution par rapport à la mobilisation guinéenne. Il a ensuite rendu hommage aux autorités sportives pour leur accompagnement aux côtés de la Feguihand. « La Confédération Africaine de handball se réjouit de la mobilisation du peuple de Guinée autour de cet événement. Nous sommes en Afrique, quand on va quelque part, on se déplace vers le propriétaire. Nous devons donc partir vers le Ministère des sports prendre des nouvelles de la Fédération Guinéenne de handball. La démarche entreprise par les autorités du département témoigne de sa disponibilité son engagement d’accompagner le handball guinéen, mais aussi le handball africain. Tout ce que nous vivons aujourd’hui n’est que le résultat d’une réflexion consensuelle entre la Guinée et la Confédération Africaine de handball » a-t-il indiqué.

Mansourou AREMOU, Président de la CAHB et un membre
Mansourou AREMOU, Président de la CAHB et un membre

Le Ministre Siaka BARRY : « Le motif d’espoir est du côté du handball »

Présidant la cérémonie inaugurale de cette 20èmeédition du congrès de la CAHB, le Ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique Siaka BARRY a déclaré: « Je suis honoré de recevoir au nom du gouvernement guinéen, au nom du peuple de Guinée, cette importante délégation, très diversifiée, surtout par sa  composition , mais aussi par la qualité des idées, honoré du soutien de cette confédération à notre pays. En regardant autour de cette table, on constate que c’est un résumé de l’Afrique, de l’Afrique sportive, composée de francophones, lusophones, anglophones et d’arabophones. Voilà pourquoi nous souhaitons la bienvenue à toutes ces délégations. Ensuite, nous sommes très heureux au nom du Président de la république le Professeur Alpha CONDE, de son Chef du Gouvernement Mamadi YOULA, de vous accueillir, dans une Guinée qui revient de très loin. Vous visitez un pays qui se situe au carrefour de l’espoir, un pays qui a été durement frappé par beaucoup d’aléas, les aléas politiques, des aléas économiques et tout récemment les aléas sanitaires. Mais ce pays s’est relevé malgré toutes ces difficultés.

La Guinée est un pays très jeune, un pays ou 70% de la population est jeune, et parmi ces 70 % vous avez 50% qui n’ont pas l’âge de 25 ans. Donc, si nous savons que jeunesse rythme souvent avec exercice du sport, vous serez d’accord avec moi pour dire que vous visitez un pays sportif, et cela ne date pas d’aujourd’hui. Malheureusement, la gouvernance du secteur sportif souffre de la faiblesse des moyens de l’Etat, surtout des moyens à injecter dans des investissements sportifs pour remédier au mauvais état des infrastructures qui devraient permettre aux jeunes d’exprimer leur talent. Donc tous ces manques-là, font que ce pays a toujours raté de grandes performances, alors que c’est un pays où le sport est largement pratiqué » a-t-il précisé.

Très convaincu du travail en équipe de la Fédération Guinéenne de Handball, le Ministre finira par tresser quelques lauriers : « S’il y a aujourd’hui un motif d’espoir, un motif d’espérance, c’est du côté du handball que nous commençons à voir le bout du tunnel.

Le handball est train de faire renouer la Guinée avec le sport, d’écrire une nouvelle page sportive de la Guinée. Durant six ou sept ans, nous ne connaissions pas de performance dans ce secteur. Il a fallu l’arrivée d’une équipe dynamique, une équipe consciencieuse, résolument tournée vers le résultat, pour nous apporter aujourd’hui le lot de satisfactions que nous constatons dans cette salle. Nous remercions le président PAYE pour cette réussite, là où beaucoup de personnes ont échoué, c’est-à-dire atteindre des résultats dans l’unité d’action. C’est pourquoi, Monsieur le Président, vous avez choisi cette destination » a-t-il conclu.

*Rappelons que Mamadouba Paye CAMARA,  président de la Fédération Guinéenne, est candidat à la présidence de la Zone 2 de la CAHB.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp