Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Un match de défi pour Lapé BANGOURA

Un match de défi pour Lapé BANGOURA

Invité à la conférence de presse d’avant match avec le gardien Khadim NDIAYE, Lapé BANGOURA est d’abord revenu sur le stage de son équipe au Maroc. Il se félicite du niveau de préparation de son groupe. « Certes la saison dernière le Horoya a terminé champion, mais on a connu beaucoup de difficultés. Sur le plan du résultat, ça été bon mais on a eu beaucoup de faiblesses et on a essayé de revoir ça. Vous l’avez constaté, je me suis toujours plaint de la capacité physique de mon équipe. Ainsi j’ai sollicité un préparateur physique que le Président a fait venir. Ensuite au sein de l’effectif il y avait un très mauvais état d’esprit, j’ai aussi fait en sorte de corriger cela. C’est ce qui a fait que j’ai compressé l’équipe. Nous sommes allés faire la préparation d’avant saison au Maroc, le préparateur physique a fait un travail bien organisé, planifié en commun accord avec moi. On a fait un bon recrutement. D’habitude je n’ai pas de difficulté dans mes choix pour composer l’équipe mais aujourd’hui c’est tout à fait un problème parce qu’il y a une concurrence très rude. Sur le plan tactique ça se passe très bien, l’état d’esprit est là. Aujourd’hui sur le plan physique je pense que le Horoya a du répondant… » rassure-t-il.

« Fin prêts pour la Super coupe, et la suite »

Lapé BANGOURA pense que ses poulains sont prêts pour cette Super Coupe. Il a remercié au passage le Président Antonio SOUARE qui a créé toutes les conditions favorables pour une bonne préparation du club. «  Pour la Super Coupe, on vient fin prêts et le Horoya répondra à travers la préparation qu’elle a su faire au Maroc. Et je crois qu’on va entamer le championnat dans les meilleures conditions ».

« C’est une première pour le Horoya d’avoir un tel niveau physique. C’est aussi une première fois pour le Horoya d’avoir un bon effectif avec un très bon état d’esprit. Tout ce mérite revient à un homme, le Président Antonio SOUARE sans qui ce stage et cet effectif ne pouvaient être une réalité. C’est le moment de le remercier et entre-temps, je dirai que le Horoya est tout à fait prêt non seulement pour le Super Coupe, mais aussi pour le championnat…» martèle Lapé BANGOURA.

Plus que la Coupe, cette rencontre a une autre dimension pour Lapé BANGOURA. L’entraineur du HAC voudrait mettre fin à une série de deux défaites contre les Kaloumistes, notamment en championnat et lors de la finale de la Coupe nationale. « Ça me fera très mal de perdre une troisième fois contre Kaloum. Alors il faut relever le défi et je viens pour ça. C’est justement pour cela qu’on a essayé de corriger nos faiblesses entre autres sur le plan physique, l’effectif, l’état d’esprit. Je vais donner le tout pour le tout parce que c’est un challenge. » confie Lapé BANGOURA.

Bonne chance aux Rouge et Blanc de Matam !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp