Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Nouveaux statuts : les clubs ont voulu entendre le Président SOUARE

Nouveaux statuts : les clubs ont voulu entendre le Président SOUARE

Ils ont souhaité entendre le Président de la LGFP (Ligue Guinéenne de Football Professionnel) leur dire au nom de qui beaucoup de personnes du monde du football guinéen s’expriment sur tous les sujets et partout.

Par la voix de leur porte-parole, Aboubacar KAMISSOKO, ces clubs ont donc voulu obtenir directement du Président Antonio SOUARE des clarifications par rapport aux sorties et déclarations de tous ceux qui se proclament porte-parole du Président du Horoya Athlétic Club.

Les clubs de la Division Nationale ont aussi exprimé leurs craintes et soucis de se voir écartés des instances statutaires de la future Fédération Guinéenne de Football. Sur tous ces sujets jugés cruciaux, les clubs ont estimé indispensable d’écouter celui dont la vie active est totalement vouée au service du Football Guinéen à la différence de ceux qui se servent du sport roi pour se remplir les poches. Ils ont de la sorte rendu un hommage fort au Président SOUARE pour ses investissements sportifs hors normes.

antonios2
Les délégués de 30 clubs inquiets

A propos de ses prétendus porte-paroles, Antonio SOUARE a été on ne peut plus clair:  » Nul ne peut s’exprimer en mon nom et aucune barrière ne se dresse entre vous et moi. Si j’ai à donner un avis, une suggestion, une proposition, je n’ai pas besoin d’intermédiaire. Tout le monde a le droit de se prononcer, mais que les choses soient claires, je n’ai chargé personne d’aucune mission ».

Concernant, les nouveaux textes et les craintes des clubs, le Président SOUARE a promis de prendre connaissance d’abord les doléances exprimées dans un document qui lui a été remis par ses interlocuteurs.

En attendant, Antonio SOUARE a invité les uns et les autres à faire des concessions, à mettre l’intérêt du football guinéen au-dessus de tout.

Facebook
Twitter
Email
WhatsApp