Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Le Syli « local » avec les honneurs

Le Syli « local » avec les honneurs

La belle aventure du Syli local a pris fin contre les Léopards de la RD Congo. Il a fallu recourir à la séance des tirs au but, pour voir les Congolais l’emporter. Les Guinéens ont eu le mérite d’avoir tenu tête pendant 120 minutes au grand favori de la compétition.

Le score au terme des 90 minutes, était de 0-0. Les deux équipes, comme lors des quarts de finale, allaient en prolongation. Et c’est la RDC, qui la première se mit en évidence avec  l’ouverture du score  signé Jonathan BOLINGI (1-0, 102’).

Alors que les Congolais avaient la tête déjà en finale, le milieu du HAC Ibrahima Sory SANKHON « Zidane », sur une frappe très puissante à l’entrée de la surface de réparation, ne laissa aucune chance au gardien congolais MATAMPI (1-1, 120 + 2). Score final, 1-1 après 120 minutes de jeu.

On recourut donc tirs au but, un exercice qui cette fois ne sourira pas au tricolore guinéen. Les deux arrêts du gardien Abdoul Aziz KEITA ne suffiront pas à qualifier la Guinée, qui tombe les armes à la main (5 tab 4).

Reste une troisième place à prendre pour le Syli dimanche, contre le perdant de la deuxième demi-finale qui opposera le Mali à la Côte-d’Ivoire ce jeudi.

Troisième ou quatrième, le Syli local aura largement rempli son contrat.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp