Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Augustin SENGHOR : « Antonio SOUARE perpétue la culture de l’excellence »

Augustin SENGHOR : « Antonio SOUARE perpétue la culture de l’excellence »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

À sa descente d’avion ce mercredi, Augustin SENGHOR a souligné : « Je voulais vraiment saluer le peuple guinéen, un peuple frère qui m’accueille aujourd’hui et plus particulièrement saluer son Excellence le président Alpha Condé… ».

Parlant de l’objectif de sa visite, le président du football sénégalais a déclaré : « Je viens rendre une visite naturelle à un frère que vous connaissez, le président de la fédération guinéenne de football, Mamadou Antonio SOUARE avec qui nous avons cheminé depuis très longtemps et avec qui j’ai le plaisir de partager cet espace zonal, l’Union des Fédérations Ouest Africaines (UFOA) mais aussi la CAF. Dans le cadre de la campagne pour les prochaines élections, je viens lui rendre une visite de courtoisie, mais aussi au peuple frère de Guinée » 

Dans le même sens, il ajouté : « Je vais échanger sur les enjeux de cette élection avec le président de la FEGUIFOOT et si possible transmettre le message de nos autorités au Président Alpha CONDE. Un message qui montre simplement que nous sommes deux peuples en un seul, que nous avons la même passion qui est le football »

Enfin Me SENGHHOR a conclu : « Aujourd’hui nous sommes fiers de savoir que l’Afrique de l’Ouest est à l’avant-garde du football africain, nous le devons depuis des dizaines d’années au football guinéen particulièrement, mais aussi sénégalais, malien et autres. Notre zone est vraiment le fer de lance du football africain. Aujourd’hui, Antonio SOUARE est en train de perpétuer cette culture de l’excellence du football guinéen et africain. On a vu ce qu’il a fait avec le Horoya AC, lequel se range aujourd’hui parmi les clubs phares de l’Afrique… »

(Source : lemakona.com)

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le