Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Victor ZVUNKA : « Rester fidèle à notre style de jeu »

Victor ZVUNKA : « Rester fidèle à notre style de jeu »

Troisième journée d’entrainement ce mercredi pour le HAC, avec un travail préparatoire devant les buts. Pour l’entraîneur, c’est l’exercice le plus difficile, parce qu’il requiert beaucoup d’adresse.

« J’ai travaillé des phases de jeu devant le but, parce que dans tous les clubs où je suis passé, je travaille ce genre de situation une, deux, ou trois fois la semaine. Parce que la finition, c’est le travail le plus difficile. Il faut tenir compte des bonnes passes, le bon contrôle, le bon centre, le bon déplacement devant les buts. Donc, il y a tellement de paramètres qui font que ces mouvements-là, il faut les travailler, les corriger inlassablement pour que les gars retrouvent lors du match ces repères », affirme-t-il.

Même si les « Rouge et Blanc » ambitionnent de plier la rencontre à l’extérieur, il va falloir rester très prudent.

« On ne va pas quand même se jeter dans gueule du loup. Mais, c’est sûr qu’on vient ici pour faire un résultat. Donc, ça veut dire aussi qu’on va naturellement essayer de poser notre jeu et essayer de marquer des buts. Parce que c’est très important dans cette compétition. Aujourd’hui moi, j’ai une idée en tête, après les événements du match décideront.  Nous, les informations qu’on a sur cette équipe on va s’en servir, je vais passer le message à mes joueurs. Après, il y a un arbitre au milieu et des joueurs qui à la maison ont envie de faire la différence. A nous d’être présents, d’être actifs, de faire moins de fautes. Parce que l’adversaire pourrait les utiliser contre nous », fait remarquer Victor ZVUNKA.

Pour le technicien français, le mot d’ordre est le respect du système de jeu par ses poulains.

« Mais, ce qui est très important pour nous, c’est de rester dans notre style de jeu. Je crois qu’il faut que notre équipe garde son fil conducteur, que l’on a eu au match aller contre l’AS Douanes (0-0), et pendant une soixantaine de minutes au match retour, parce qu’on connait la qualité de nos joueurs. Malheureusement quand on n’est pas bien présent, on est de temps en temps puni. Donc, à nous d’être très vigilants et très sérieux ».

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp