Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le Syli obtient son ticket de qualification pour les huitièmes de finale.

On rappellera pour commencer que le Syli partageait la poule B avec les Flammes du Malawi, les Lions de la Teranga et les Warrior’s du Zimbabwe, tous logés à Baffousam, l’un des sites de la 33eme édition de cette CAN.

Pour son entrée en matière, le onze national a difficilement battu les Flammes du Malawi (1-0). L’unique but de cette rencontre a été l’œuvre de l’ancien joueur du Horoya AC, le latéral toulousain Issiaga SYLLA. Et pendant ce temps, les Sénégalais de Cissé étaient tenus en échec de (0-0) par les Zimbabwéens.

Après cette première sortie réussie, il fallait alors défier le voisin sénégalais dans ce derby ouest africain. Avec quelques changements apportés par l’entraîneur Kaba DIAWARA, sa sélection obtenait un nul (0-0), résultat plutôt satisfaisant au vu du comportement des joueurs guinéens et du prestige de l’adversaire.

Pour son troisième et dernier match de la poule, le Syli devait confirmer son statut de leader à travers une victoire ou au minimum un match nul face au Zimbabwe. Malheureusement, ça ne fut pas le cas puisque la Guinée enregistrait sa première défaite (2-1). L’adversaire a réussi a marqué deux fois (le capitaine MUSONA 24e et MAHACHI 33e) avant que le capitaine guinéen Naby KEITA ne réduise la marque en deuxième période (49e).

Notons que Morlaye SYLLA, le milieu du terrain du Horoya AC, est entré en cours de jeu à la 63e minute à la place de Moriba KOUROUMA. 

A l’issue de ce premier tour, la Guinée terminait deuxième de la poule B avec 4 points derrière le Sénégal (5) mais devant le Malawi (4) qu’il a battu et le Zimbawe (3)

Voici la composition du onze de départ face au Zimbabwe :

 Aly KEITA – Ousmane KANTE, Ibrahima Sory CONTE, Mohamed Aly KEITA – Moriba KOUROUMA, Mamadou KANE, Issiaga SYLLA, Ibrahima CISSÉ, Naby KEITA (C) – José KANTE et Sory KABA.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp