Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

ZVUNKA sans jubiler, SYLLA sans regret

ZVUNKA sans jubiler, SYLLA sans regret

Victor ZVUNKA : « Il fallait changer à la mi-temps… »

« Je savais que ça allait nous pendre au nez d’être en difficulté quand j’ai vu comment on jouait en première période. On allait faire une catastrophe en ne mettant pas de rythme. On laissait Coléah se replacer et on jouait comme des sénateurs. D’ailleurs l’adversaire en a profité, ce qui est normal. C’était mérité de leur part et je n’ai rien à dire.

Donc en deuxième période, j’ai changé un peu ma composition. Et on a été un plus agressifs en jouant plus haut que l’adversaire. Cela s’est matérialisé par deux superbes buts. Il fallait faire des choix rapides et propres. Malheureusement Ocansey MANDELA a raté le troisième but qui aurait dû aggraver le score. Cela nous aurait permis d’être un peu tranquilles jusqu’à la fin de la rencontre.

Il faut savoir gagner des matches comme ça. Car on rencontre des équipes qui veulent faire le match de leur vie contre nous. Donc si nous on opère comme en première mi-temps, on risque d’autres surprises.. »

Salif Banga SYLLA : « Mon équipe vient d’être reconstruite »

« Mes poulains ont fait deux mauvais replis défensifs qui nous ont coûté très cher sur les deux buts du Horoya. Sinon, mon équipe s’est bien comportée durant la première période. Franchement, je suis content du résultat face au grand champion.

N’oubliez surtout pas que je viens de reconstruire ma formation, il y a presque trois semaines. Contrairement à une équipe du HAC qui est en place depuis un an. En plus, la blessure de mon attaquant buteur Alpha TOURE a un peu joué sur moi. Mais c’est le football, il faut accepter le résultat du jour. Et je félicite l’ensemble de mon effectif. »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp