Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

ZVUNKA : «Avant tout, miser sur nos qualités…»

ZVUNKA : «Avant tout, miser sur nos qualités…»

– A la veille du match Co Coyah-HAC, pouvez-vous nous donnez une idée de votre effectif ?

Écoutez tout l’effectif est pratiquement disponible. On a un seul blessé. Germain BERTHE qui poursuit sa rééducation. Ocansey MANDELA, qui était absent pendant une dizaine de jours, est un peu en retard sur le plan physique. Il a quand même travaillé cette semaine. Mais pour le match de demain, il sera absent.

Sinon, tout le monde est sur pied. Pour faire mon effectif, le choix était assez compliqué à travers 30 joueurs. Mais bon, pour un entraineur, c’est toujours mieux d’avoir tout son effectif au complet. Comme ça il peut vraiment faire son choix.

– Faites-nous le bilan des matches de préparation ?

Je n’en tire que de la satisfaction à travers tous nos matches amicaux. Car les joueurs les ont pris très au sérieux. Et en plus, il y a eu que des victoires. Ensuite il y a eu des matches avec de belles prestations notamment celui du Fello Star de Labé et contre Taboussoun. Les gars ont montré qu’ils ont de l’envie et qu’ils sont prêts.  Bon, il est vrai qu’un match amical ce n’est pas un match de championnat. Donc on sait qu’on va rencontrer un adversaire qui voudra forcement faire une belle prestation. Qui voudra montrer qu’il a la qualité pour évoluer en ligue 1. Donc à nous d’être bien prêts, surtout dans la tête pour gagner ce premier match du championnat.

– Un plan particulier, vu les installations difficiles de Coyah ?

Non, il n’y a pas de plan particulier. Je pense qu’il faut d’abord jouer sur nos qualités. Il faut déjà s’appuyer sur ce que nous savons faire. Bien sûr, la qualité du terrain va nous handicaper sur le plan technique. Mais je pense que, quand on est capable de bien faire circuler le ballon, de provoquer l’adversaire, de l’obliger à faire des fautes, à le faire travailler, à le faire courir pour les fatiguer, je pense qu’à un moment donné, il y aura des ouvertures. Et c’est à ce moment-là qu’il faudra être efficace.

– Avez-vous une idée de l’adversaire ?

Une petite idée.  On a parlé un peu et puis j’ai regardé les sites sportifs pour voir ce qu’on pouvait en tirer. Ensuite, j’ai vu que c’est une équipe qui à la maison, a fait de très bons résultats. Une équipe qui n’a pas beaucoup changé, ça veut dire qu’ils se connaissent bien. Donc c’est à nous d’être à la hauteur.

Bonne chance coach.

Merci.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp