Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

SOUMAH ravi, ZVUNKA frustré

SOUMAH ravi, ZVUNKA frustré

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Guillaume SOUMAH: «Bravo à mes joueurs…»

« On a eu en face de nous la meilleure formation du pays, qui est le Horoya. Contrairement à nous, qui sommes une petite équipe. Donc si nous réussissons un match nul ce soir je suis vraiment satisfait et je dis bravo à mes joueurs. J’ai mis un schéma en place qui obligeait mes poulains à jouer au ballon. Et surtout de ne pas se jeter sur l’adversaire. Et finalement voilà le résultat. »

Victor ZVUNKA: « Les joueurs ne sont pas des machines. »

« C’est vrai qu’on n’a pas eu beaucoup d’occasions face à Wakrya mais cela nous a pas empêchés de jouer notre football. Et puis dans le premier quart d’heure, on n’a pas été efficace. D’autant plus que Wakrya était plus motivé encore. Ils étaient bien en place et ils avaient surtout envie de faire un bon résultat. Ce qui fait partie du football d’ailleurs.

Certains de mes joueurs n’ont pas fait ce que j’attendais d’eux et l’adversaire en a profité pour faire beaucoup de fautes, pour casser le jeu. Mais qu’à cela ne tienne, je tire mon chapeau à mes joueurs. Car si vous voyez la Ligue avec son programme de championnat surchargé, il est très compliqué de jouer tous les trois jours. N’oubliez pas que mes joueurs ne sont pas quand même pas des machines.»

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le