Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

La plaque dont Daouda CAMARA est fier

La plaque dont Daouda CAMARA est fier

« Nous nous sentons bien, même s’il est vrai que ce n’est pas facile :avec la forte pluie en permanence. Mais qu’à cela ne tienne , le coach et nos encadreurs s’adaptent à la météo. Tantôt c’est le matin, tantôt c’est le soir. Dans ma tête je dis bien que nous sommes en 1/2 finale , donc il faudrait ne pas s’arrêter là, on ne doit pas aller en touriste…  » a-t-il dit

Comme indiqué plus haut , l’ancien académicien estime que c’est un nouveau challenge pour l’équipe: « C’est un nouveau cap, une nouvelle expérience. Personnellement, étant un fruit du club, je dois donner l’exemple en me faisant remarquer positivement hors et dans le terrain » avant d’ajouter

 » tout le monde s’applique, l’ambiance est bonne, nous suivons à la minute près les consignes des encadreurs ,puisque nous savons qu.ils sont nos guides. Pas de dispute, rien de mauvais, nous sommes tous concentrés sur l’essentiel »

A l’entrée de l’Académie Antonio SOUARE à Yorokoguiya est visible une plaque sur laquelle on trouve une belle photo de Daouda CAMARA. Le natif de Dubreka en est ravi :

 

VU

« Je crois que c’est une récompense à mon égard, car j’ai passé un très bon temps là-bas avec coach Mamady KOUROUMA. Si le président juge nécessaire de mettre mon image sur la plaque signalétique cette académie je suis très content. Je lui promets aussi de lui rester fidèle, car il m’a tout donné, c’est grâce à lui je suis devenu le joueur que je suis aujourd’hui.

A chaque occasion je ne cesserais jamais de le remercier. Ensuite faire ce qu’il souhaite: marquer et faire gagner mon club dans les différentes compétitions… »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp