Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

M’Mah CAMARA: «Je me sens bien dans ce métier»

M’Mah CAMARA: «Je me sens bien dans ce métier»

M’Mah est toujours disponible derrière l’équipe du président Antonio SOUARE même pendant le mois de ramadan. C’est d’ailleurs au cours du match Horoya – CI Kamsar que nous l’avons rencontrée..

– Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Ce métier, je le pratique depuis mon enfance. Ce n’est pas au Horoya que j’ai débuté dans ce métier. J’ai commencé toute petite, au temps du premier président guinéen le feu Ahmed Sékou TOURE. C’est pour vous dire que ça fait longtemps que je le pratique.

– Comment tu te vois parmi  les hommes ?

Je mets sens très bien avec mes amis masculins. Ils sont mes collègues, ils sont mes compagnons mais aussi mes collaborateurs. On vit en harmonie, il n’y a pas de ségrégation entre nous. Ce n’est pas parque je suis une femme qu’ils vont me traiter mal, d’ailleurs ils ont tous pitié de moi. Lorsqu’on partait à Dakar, je me rappelle bien j’étais la seule femme parmi eux, mais vraiment j’ai été gâtée. Chacun voulait montrer sa générosité envers moi. Si l’homme porte pantalon et que nous aussi nous portons, pourquoi ne pas faire le même métier? Et en plus, quand je suis tombée malade, je vous assure qu’ ils ont beaucoup fait pour moi. Ils étaient tous présents avec des gestes fraternels.

– Comment gères-tu ton foyer et le travail ?

Il y a une bonne compréhension dans notre couple. Mon mari m’a connue dans ce métier. Il m’a aimée dans ça donc, je ne vois pas comment il pourrait être contre mon travail. Par exemple pendant ce mois de ramadan je me réveille tôt, je fais mes travaux ménagers. D’ici 14h j’ai fini. Après, je vais au stade avec l’équipe et parfois c’est mon mari lui-même qui me demande de faire vite pour ne pas que le match débute en mon absence. Je m’occupe bien de mes enfants et de mon mari et tout va bien…

– Pourquoi ton  choix s’est-il porté sur le Horoya ?

J’étais dans une troupe de Matam, c’est de là que notre directeur des animateurs Jack DANDOUMA m’a vue, il m’a envoyée ici mais franchement, je me sens bien. Je suis vraiment à l’aise et pour le moment pas de problème. La seule chose que je peux dire, c’est de compter sur moi car je vais donner le maximum de moi et rien ne m’empêchera de faire mon travail.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp