Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Le Horoya AC balaye la SAG: 6-0

Le Horoya AC balaye la SAG: 6-0

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La SAG est pourtant bien entrée dans cette rencontre, car dès la première minute Mohamed BANGOURA est allé menacer Khadim NDIAYE sur une très bonne passe de Mamadi DIAWARA. Réagissant, les joueurs du Horoya AC vont répondre et faire parler leur orgueil. Sur un coup de pied de Mohammed Djibo WONKOYE , Ocansey MANDELA place sa tête pour l’ouverture du score (4e) , puis  Sékou Ahmed CAMARA profite d’un mauvais ballon  pour signer le 2-0 (13e).

Les hommes de Bourré se révoltent et passent la vitesse supérieure: à la 28e Victor KANTABADOUNO  va se heurter uà Thierno CAMARA très solide à côté d’ASSOKO. En réponse , Ocansey MANDELA sur une action solitaire mystifie toute la défense avant d’aggraver le score (3-0, 37e puis 4-0 40e) et pour finir cette première période Sékou Ahmed CAMARA très remuant va partir des 30m et obliger la défense de la SAG à concéder un penalty qu’il transformera ( 5-0 45e).

A la reprise , le Horoya AC ne recule pas et se montre encore entreprenant. Après plusieurs tentatives , Yacouba MANDO va terrasser MBemba SYLLA sur une passe d’Ocansey MANDELA qui finissait un sprint ( 6-0 , 49e).

Après ce but , les deux équipes font apprécier le beau jeu sans animosité. Le HAC manoeuvre avec aisance et finit par obtenir un penalty,recherché par Ocansey MANDELA , mais finalement raté par OUEDRAOGO (79e).Cette victoire fait de lui un solide leader avec 39 points.

Le Horoya a aligné :

Khadim NDIAYE- Marius Hamed ASSOKO, Thierno CAMARA, Abou Mangue CAMARA , Pape Amadou TOURE (puis Alseny CAMARA 54e)-  Dramane NIKiEMA, Abdoulaye CAMARA, Yacouba MANDO (Bassirou OUEDRAOGO 74e) Mohammed Djibo WONKOYE, Ocansey MANDELA, Sékou Ahmed CAMARA.

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le