Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Le HAC écarte la SOAR (2-0)

Le HAC écarte la SOAR (2-0)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Oubliée sa défaite face à la SAG (1-0), le Horoya s’est largement repris depuis pour garder jalousement son invincibilité. Ainsi, il s’est encore imposé (2-0), ce samedi soir, pour la clôture de la phase aller, face à un sérieux rival, la SOAR Académie.

Très remuante, la SOAR a longtemps bloqué les espaces au Horoya qui développait son jeu mais ne parvenait pas à inquiéter un Cheick DIENG qui sortait le grand jeu. Les deux équipes se surveillaient de près pendant trente bonnes minutes de sorte qu’aucune d’entre elles n’a eu une réelle occasion malgré des tentatives  intéressantes pour les visiteurs .

C’est à la 32e, suite à un pressing d’Ismaël CAMARA sur Abdoulaye BANGOURA que les Matamkas auront à leur tour une franche occasion. Mais Ocansey MANDELA esseulé n’a pu en profiter. On jouait la 43e lorsque, sur une série de corners, Khadim DIAW était suivi de près par le renard Ocansey MANDELA lequel ouvrait le score (1-0).

En toute fin de mi-temps, au teme d’une combinaison partie de Abou Mangué CAMARA, Ocansey MANDELA servait Yakhouba Gnagna BARRY lequel, après une feinte,  s’en allait battre le portier DIENG ( 2-0, 46+1).

Au retour des vestiaires, les Matamkas continuaient à mettre le pied sur le ballon, mais toujours solidaires les Académiciens résistaient comme au début du match.

Finalement le coach Lamine NDIAYE faisait tourner son effectif alors que la SOAR s’employait à fond, mais se heurtait à une défense très bien organisée autour d’un Salif COULIBALY qui ratissait tous les ballons.

Ainsi le Horoya AC boucle sa première moitié de parcours par cette septième victoire consécutive.

La composition du Horoya AC :

Sékou SYLLA – Abou Mangué CAMARA, Ibrahima Aminata CONDÉ , Salif COULIBALY, Khadim DIAW – Boubacar DIARRA ( puis Mory KANTÉ 46e) , Ismaël CAMARA ( Bréfo MENSAH 70e) Baffour SÉBÉ – Pape Abdou NDIAYE ( puis Mbemba CAMARA 70e), Yakhouba BARRY (puis Sékou KEITA 78e), Ocansey MANDELA (puis Daouda CAMARA 62e) Remplaçants : N’faly CAMARA, Ibrahima Sory DOUMBOUYA

More to explorer