Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Laho SOW , un capitaine ambitieux

Laho SOW , un capitaine ambitieux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

– Toujours sur le terrain, malgré l’absence de compétition ?

On est là tous les matins en train de travailler pour satisfaire nos encadreurs et rechercher la performance. On s’applique bien, le seul hic c’est vrai, est de ne pas jouer de compétition, sauf les matchs amicaux. S’il y avait une compétition de notre catégorie, on allait dominer tous les autres

– C’est quoi votre projet ?

Notre projet est celui de notre club, c’est de tout faire pour qu’on soit des joueurs professionnels. Servir notre club si nécessaire, ou bien d’autres clubs du championnat mais aussi surtout l’équipe nationale. C’est pourquoi on travaille dur, les coachs sont toujours présents et nous donnent satisfaction

– Vos motivations ?
Il y a  six joueurs qui font la navette entre l’effectif pro et ce groupe , c’est ce qui nous donne la motivation de travailler. Si vous regardez le championnat, nous avons beaucoup de nos coéquipiers en ligues 1 et 2. Leur exemple nous donne de la force. Nous avons la foi de bien bosser pour servir l’effectif pro. En tout cas cette idée nous anime tous, on cherche à aller vers l’avant. Nous avons une énorme envie c’est pourquoi même ceux qui sont malades viennent regarder les entraînements

– Des difficultés ?

La seule difficulté, c’est le problème de terrain. Avant on s’entraînait à 6 heures sur le gazon synthétique de Nongo , mais actuellement avec l’affluence des clubs de l’intérieur à Conakry, on se débrouille sur la terre battue, juste à côté, des fois sur le gazon et parfois sur la plage

– La relation entre LE staff et vous ?

Nous les respectons beaucoup en suivant leur instructions , les consignes , les travaux qu’ils mettent en place. On le fait à fond, personne ne s’économise car on a confiance en eux aussi

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le