Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Le HAC bat  le CIK et s’échappe (2-1)

Le HAC bat  le CIK et s’échappe (2-1)

Décidément, les « rouges et blancs » continuent leur marche en avant pour conserver la première place et décrocher une nouvelle couronne. Avec la noble ambition de gagner toutes leurs rencontres.

D’entrée, au terme d’un pressing haut, le HAC obtient un corner et le dynamique latéral Alseny BANGOURA dépose le ballon sur la tête de Dipita EBELE pour l’ouverture du score (3). Les Matamkas dominent sans relâche, mettent le pied sur le ballon avec maîtrise et Ocansey MANDELA double la mise  (19’) : 2-0 le score à la pause.

De façon surprenante, le Horoya va se relâcher en seconde période. Ce sont les poulains de  Carlos PINTO qui dominent alors et arrivent à réduit l’écart : 2-1(52’). A partir de là, le HAC se montre hésitant pendant une dizaine de minutes. Pourtant, sur un sprint, SANKHON perfore toute la défense et obtient un penalty. Il le tire lui-même et… le rate. Fort heureusement, plus rien ne sera marqué, même si les Kamsarkas multiplient les tentatives et mettent en danger le HAC jusqu’à la fin de la rencontre.

Cette nouvelle victoire permet aux hommes de ZVUNKA de prendre une très bonne option sur un nouveau sacre, car le poursuivant direct, l’AS Kaloum, a fait match nul (1-1) face à l’Athletico de Coléah, ce qui le relègue à cinq longueurs du HAC.

Le Horoya a aligné :

Khadim N’DIAYE – Alseny BANGOURA, Aboubacar CAMARA, Ibrahima Sory BANGOURA, Ibrahima Aminata CONDE- Ibrahima Sory SANKHON (puis Abdoulaye CAMARA 74’), Dramane NIKIEMA (puis Cheick Oumar BALLO 49’), Baffour SEBE – Ocansey MANDELA, Aboubacar’’ Killer’’ BANGOURA (puis Naby Laye KEITA 63’), Dipita Francis EBELE

Les remplaçants : Germain BERTHE, Alseny SYLLA, Abou Mangué CAMARA, Moussa Kennedy KEITA,

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp