Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Germain BERTHE: « Nous allons être champion de Guinée »

Germain BERTHE: « Nous allons être champion de Guinée »

Vous êtes de retour de la CAN U -23 au Sénégal, Comment ça s’est passé ?
On n’était parti pour remporter le trophée, malheureusement on a été éliminé au premier tour, parce que la majorité des cadres étaient blessés (Doumbouya Aboubacar de Russie, son jeune frère et moi-même). Je pense que c’est la principale cause de l’élimination prématurée des Aigles du Mali. Notre entraîneur Sékou Oumar KONE s’était bien battu pour atteindre des objectifs élevés, mais hélas les réalités du terrain étaient contraires

– Le bilan de votre équipe ?
Nous avons fait trois (3) matchs pour deux défaites contre le Nigeria (3-2) et l’Algérie (0-2). Tirant les leçons de ces deux premières défaites, on a pu sauver l’honneur en battant l’Egypte pour notre troisième sortie (1-0)

– Quelle équipe vous a beaucoup impressionné ?
Franchement, le Nigeria. Même s’il est bien vrai qu’on pouvait battre cette équipe, elle avait beaucoup de cordes à son arc, ce qui a lui permis de soulever ce trophée après celui des U-20 et la Coupe du monde U-17 au Chili 2015. C’est vraiment une nation de football, avec des compétitions régulières et très déterminantes surtout au niveau des jeunes qui fleurissent les sélections seniors

– Comment se passe ton adaptation au Horoya AC ?
A dire vrai, je me sens beaucoup mieux au Horoya. J’ai vite compris que je suis dans ma famille en Guinée, l’ambiance est vraiment de taille, la cohésion est là, tout les joueurs sont cool. Je me sens très bien comme à Bamako

– Ton regard sur le championnat guinéen ?
Je suis rentré à la veille de la rencontre contre le Soumba FC, mais je sais bien que c’est un championnat qui est très vite parti sur les chapeaux de roues, toutes les équipes sont prêtes. Avec la mise en place la Ligue Guinéenne de Football Professionnel, tu sens bien la détermination des clubs, même aux entraînements. Mais j’affirme que nous allons être champions et entrer dans la phase de poule de la ligue des champions

– Un mot aux supporteurs ?
Je demande aux supporteurs de croire en nous, car cette année nous allons faire le maximum pour la qualification du Horoya, qui est bien parti avec l’’investissement de notre grand président Antonio SOUARE, qui ne se fatigue jamais. Il accorde surtout de l’importance à la personnalité humaine, ce qui est très important. Nous devons le lui rendre…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp