Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Contre l’ASFAG, le HAC a fait feu

Contre l’ASFAG, le HAC a fait feu

Après la pluie le beau temps, avec un Horoya AC qui a enregistré le retour de Ibrahima Sory DOUMBOUYA après quelques semaines de blessure. Avec Godfred ASANTE en défense du Horoya AC le duo a assuré avec maestria.

Pourtant, le Horoya AC a été cueilli à froid suite à un penalty concédé par DOUMBOUYA et transformé par Ibrahima Kassory FOFANA (1-0, 2e). Le champion affamé, n’a pas attendu puisque Daouda CAMARA et MANDELA ont mis sur orbite Alseny SOUMAH (1-1, 8e) pour la réduction, puis Dramane NIKIEMA pour corser l’addition ( 2-1, 23e).

Un peu plus tard , c’est encore Daouda CAMARA qui perfore puis trouve à nouveau Alseny SOUMAH accouru pour marquer ( mais 3-1, 26e).Après ce but , les deux équipes serrent la ceinture et ne parviennent pas à trouver le chemin des filets.

Au retour des vestiaires, les Matamkas multiplient les assauts, obtiennent des opportunités, mais les loupent souvent à l’image de Boniface HABA, Alseny SOUMAH, mais néanmoins Morlaye SYLLA sur une action individuelle, fait un petit pont à l’axe central (4-1, 55e), Côté militaires, Ibrahima Kassory CAMARA va louper un penalty (72e). Soudainement Boniface HABA sur un raid solitaire part aussi chercher un penalty qui est transformé par Yakhouba BARRY ( 5-1, 75e) , qui va réussir le doublé  (6-1, 80e). Fin de la fusillade…

La composition du Horoya AC

Khadim NDIAYE ( puis  Sékou SYLLA)  – Daouda CAMARA (Aboubacar SYLLA  40e), Godfred  ASANTE ,  Ibrahima Sory  DOUMBOUYA , M’bemba CAMARA  – Dramane  NIKIEMA  , Baffour SÉBÉ (  puis Ahmed DOUMBOUYA) , Morlaye SYLLA – Ocansey MANDELA (C) ( puis Yakhouba BARR)  Boniface HABA ( puis Sékou KEITA )  et Alseny SOUMAH

Sur le banc :Sékou SYLLA, Fodé CAMARA, Djibo WONKOYE

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp