Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Abou Mangue CAMARA et Germain BERTHE prêts à défier Al Nasr Benghazi !

Abou Mangue CAMARA et Germain BERTHE prêts à défier Al Nasr Benghazi !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Germain BERTHE: «  Les Lybiens sont prenables »

« C’était un objectif pour nous, il est atteint. Pour remporter la coupe,  il faut passer par cette première étape, on a réussi à le faire c’est une très bonne chose pour nous. Maintenant, nous allons travailler pour atteindre  l’objectif suivant: la phase de poules . Oui !  Actuellement c’est comme ça, le haut niveau il n’y a plus de petite équipe on ne va jamais minimiser des clubs que nous allons affronter. On va préparer les matchs comme il le faut et on vas essayer de revoir nos matchs précédents pour corriger les erreurs avant cette deuxième étape ».a indiqué l’international malien

Pour ce qui est du prochain adversaire, Germain BERTHE  indique: « Nous sommes prêts à  affronter toutes les équipe. On a pas une idée sur l’adversaire, mais il a gagné avec deux score fleuve dans la double confrontation ( 4-2, 5-1). Au vu de cette performance, on peut penser que c’est une équipe efficace en attaque, c’est donc à nous de travailler sur ça.  Ce n’est pas facile de nous marquer un but, donc c’est un atout pour nous. Pour moi Al Nasr ne nous fait pas peur, ils sont prenables… »

Abou Mangue CAMARA: « Un combattant ne recule jamais »

« On est fier parce que l’année passée on a été en quarts de finale, donc le public attendait notre qualification.  Barrack Young c’est une jeune équipe, très bien organisée  et ambitieuse aussi. Si on est arrivé à se qualifier s’est une fierté pour nous et pour le club. On s’est mis en tête de ne pas se limiter, on a des objectifs plus élevés. C’est pourquoi on s’est réuni pour tirer les leçons, pour aller loin il faut des motivations, avoir du cœur aussi ça fait partie du football »

Pour le natif de Fria, l’expérience du passé serait un avantage face aux clubs comme l’adversaire prochain : « On a été toujours sur les gros morceaux d’Afrique comme Wydad de casa, TP Mazembe , Al Alhy du Caire …Donc nous sommes habitués maintenant , on se prépare  à fond pour atteindre ce que nous voulons. Malgré qu’ils marquent, les Lybiens, nous avons notre façon de jouer aussi. Un combattant ne recule jamais, on va aller jusqu’au bout ».

 

More to explorer

Pas de carton rouge pour les Matamkas

Dans sa « remontada » pour retrouver sa place dans le fauteuil de leader de Ligue 1, le Horoya AC a régulièrement disputé des

Quelques stats du Horoya AC

Depuis le coup de sifflet final du match contre la SOAR Académie sanctionné par une victoire (2-0), le coach Mamadou Lamine NDIAYE a donné congé aux