Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Soufiane SOUARE : « Concrétiser à Conakry »

Soufiane SOUARE : « Concrétiser à Conakry »

« On a arraché la victoire et je crois que c’était important pour un premier match de la saison. Il était précieux pour les garçons et pour le club de capitaliser. Comme je l’avais dit avant le match, de montrer qu’ils ont grandi et acquis de l’expérience. C’est ce qui a permis ce résultat »

Une victoire pas facile

« Comme j’aime le dire, le Horoya est un club ambitieux. Il y a eu du remaniement à l’intersaison avec l’arrivée de nouveaux joueurs de qualité et ils ont répondu présents. Après ces efforts il reste à prier pour que les autres 50% du travail puissent être finalisés à Conakry.

Les joueurs n’avaient pas de compétition dans les jambes, donc ce n’était pas facile. Le Horoya a pourtant montré un visage très positif. On a vu une équipe qui a grandi en maturité, une équipe qui peut se donner les moyens de ses ambitions »

Rester vigilant au match retour

« Après avoir savouré la victoire de Bamako et relevé le travail du staff technique avec à sa tête le coach Lamine NDIAYE, il faut déjà se projeter sur le match retour à Conakry. Nous allons bien préparer ce match contre le Stade Malien, une équipe très jeune et de qualité. Il a vraiment fallu se battre et il le faudra encore.

Seul club guinéen encore en course au niveau continental, Horoya a toujours eu cette pression et il entend, avec humilité, assumer ce statut. Ce n’est pas la première fois que Horoya se retrouve dans une telle configuration. Et il a toujours répondu de façon très positive aux attentes du peuple.

Même si nous avons bien débuté et pris une option, il importe de rester vigilants et très lucides car ce n’est pas fini. Nous sommes en football et tout y est possible. On va mettre l’équipe dans les meilleures conditions pour qu’au soir du 24 octobre on rende le peuple de Guinée heureux. C’est l’objectif du club. Le coach Lamine NDIAYE a décliné son programme, nous a fait part des joueurs qu’il voulait faire venir et il a eu la liberté de ses choix. Cela porte déjà ses fruits aujourd’hui.

Je tiens à remercier tout le peuple de Guinée qui soutient le club Horoya. Je prie pour que ce peuple reste toujours derrière cette équipe. Elle saura lui faire honneur … »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp