Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

HAC – HAFIA : les coaches se complimentent

HAC – HAFIA : les coaches se complimentent

Ça y est, c’est officiel ! Le Horoya AC est sacré champion de Guinée pour la 20ème fois de son histoire. Cela s’est matérialisé par une nouvelle vicoire face au Hafia FC (2-1) au Stade du 28 Septembre ce dimanche. Les coaches NDIAYE du HAC et son homologue des « vert et blanc » de Dixinn Pascal BARUXAKIS ont apprécié…l’adversaire. Décryptage !

Lamine NDIAYE (Horoya AC) : « On a fait l’essentiel. »

« Le plus important, je pense qu’avant le match même, nous étions champions. Et là on a montré du panache même si c’était mal engagé. Car on a oublié de commencer le match à l’heure. Et ça nous a quand même secoué un tout petit peu. Mais contre une très bonne équipe du Hafia FC, on a su trouver des ressources pour quand même les battre.

On a eu une équipe très bien organisée qui a su remonter le but de retard avant d’aggraver le score comme vous l’avez vu. Car on a su garder notre sang froid pour bien réagir de la sorte. Et c’était vraiment deux beaux buts.

Comme toujours, avec pour ambition de gagner, j’ai demandé à mes joueurs de jouer et de bien jouer. Mais aujourd’hui, je pense que c’était un match équilibré. Et je crois qu’on a fait l’essentiel. Même si le résultat du classico n’est pas encore tombé, quoi qu’il arrive nous sommes sacrés champions de Guinée pour cette saison. »

Pascal BARUXAKIS (Hafia FC) : « On s’est fait punir deux fois. »

« Je pense que c’est un bon match car on n’est pas trop déçu. On savait bien que le Horoya est une très bonne équipe. On avait mis quelque chose en place qui a bien fonctionné en première explication. Mais bon, sur notre première erreur, on se fait punir à travers les individualités de l’adversaire.

En deuxième période, on s’est dit d’aller chercher l’adversaire mais là aussi, on se fait punir encore alors qu’on a commencé à sortir la tête de l’eau. Sincèrement, il n’y a pas de regret à voir car on a fait ce qu’on pouvait. On a tout donné car c’était un bon match et je félicite le Horoya AC. C’est vrai qu’on n’était là pour gagner cette rencontre. Mais comme vous le savez, le Horoya est une grande équipe… »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp