Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Lappe BANGOURA savoure, Moustapha SECK déplore

Lappe BANGOURA savoure, Moustapha SECK déplore

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Kanfory Lappé BANGOURA : « On s’est imposé tactiquement »

« Au match aller on a eu la sortie prématurée de Sékou Amadou CAMARA qui a influé sur notre schéma tactique en 4-3-3. Après c’est le gardien (Moussa CAMARA) qui a fait deux grosses erreurs. Pour ce match retour, on a changé de schéma tactique, passant en 4-4-2 avec le repositionnement d’Ibrahima Sory SANKHON comme deuxième attaquant. Ensuite on a mis le bloc très haut pour empêcher l’adversaire de ressortir le ballon. Après on a fait le pressing, on a imposé un rythme à la rencontre. Tout ce qu’on a préparé pendant les entrainements, c’est-à-dire en passant par les côtés et dans l’axe a été reproduit au cours de la rencontre.

Les deux premiers buts sont des buts venus sur les côtés, après le troisième but c’est sur un corner. Moi je pense que tactiquement on a pu s’imposer et sur le plan physique on était là malgré l’état du terrain. Je pense que tout a marché, notamment au point de vue réalisme. On a pu mettre cinq buts contre le Sénégal, parce qu’offensivement on a été bon. Et on a été costaud défensivement », affirme-t-il.

 Moustapha SECK : « Tout sauf du football »

senegal

« Permettez-moi d’abord de féliciter l’équipe guinéenne qui a gagné, mais on n’ignore pas dans quelles conditions le Sénégal a perdu ce match. Je comprends maintenant pourquoi la Guinée Bissau a perdu ici sept à zéro (match retour Guinée-Guinée Bissau). Vous savez le football c’est d’abord jouer sur une bonne pelouse, mais on a vu ici un champ de patates. Je pense que la Guinée est un grand pays qui mérite d’avoir un stade digne de nom. Même s’il pleut, il doit y avoir des possibilités d’évacuation de l’eau pour permettre au public de voir du football.

Ce qu’on a vu aujourd’hui, c’est tout sauf du football. Je me suis dit est-ce que je ne suis pas sur un terrain de rugby, tellement il y avait de chutes. Et c’était dangereux pour les footballeurs. Mais cela n’enlève en rien au mérite de l’adversaire guinéen, qui a bien joué et qui maîtrise le terrain. Mais les conditions météorologiques ne permettaient pas de jouer au football correctement. J’en profite pour féliciter cette équipe sénégalaise encore jeune qui a été mise en place cette année sur une base de joueurs des U20 ».

More to explorer

Le Horoya AC a repris

Après une semaine de repos,  le Horoya AC a repris l’entraînement ce lundi matin  dans son QG au Stade du Général Lansana