Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Le Coach Manga Mory SYLLA dresse un bilan encourageant

Le Coach Manga Mory SYLLA dresse un bilan encourageant

– Coach faites-nous votre analyse de cette phase aller

On a commencé le tournoi par un déplacement à l’intérieur, contre Fria et malgré un terrain peu praticable nous avons gagné. A Conakry nous avons joué notre premier match contre Olympique, une rencontre très serrée. Nous avons dominé la première période avec 4 buts d’avance. En seconde mi-temps la tendance a changé, on a été complètement perturbé par l’arbitrage… Mais mes poulains y ont cru et ont poussé jusqu’à la fin. A l’arrivée nous avons perdu avec deux buts d’écart.

La troisième journée nous avons affronté le TPG et là également on a mené en première période. En deuxième période, ils ont résisté mais finalement on a remporté la partie. Puis ça été les clubs de l’intérieur du pays. Avec le COK de Boké, on n’a pas eu beaucoup de problème, même chose face à Sangaredi. Ces deux matchs nous ont permis de glaner quatre points sur quatre.

Vous avez constaté certaines faiblesses ?
Les faiblesses c’est de travailler défensivement pour essayer de ne pas encaisser trop de buts comme lors de la phase aller. C’est pourquoi nous allons intensifier les séances d’entraînement. Tous mes joueurs sont conscients de cela, et j’avoue qu’ils sont tous engagés pour récupérer cette première place.
– Mais l’Olympique a fait un sans-faute, alors ?..
Il faut qu’on travaille beaucoup, vous savez que le handball le travail fondamental s’effectue sur la défense car quelle que soit la force d’une équipe au moins l’attaque pourra toujours marquer des buts donc si vous n’encaissez pas trop vous gagnez le match. On ne se prépare pas seulement contre Olympique mais plutôt le championnat retour dans son ensemble. Pour ce qui est de l’Olympique, avec une victoire par trois buts d’écarts on sera champion. Voilà nos souhaits…

– Avez-vous constaté une réelle prise de conscience ?

Effectivement, après notre match contre Boké, on a tenu une rencontre pour leur signifier ce qu’il faut maintenant. Ils ont forcément pris conscience.

L’ambition, c’est le doublé championnat et coupe nationale, mais pourquoi pas aussi la Coupe de la fraternité. Nous sommes préparés pour ça mentalement, et physiquement, petit à petit nous rentrons dans les matchs, surtout contre Sangaredi on a gagné avec 18 buts d’écart

– Les perspectives ?

Il est évident que la direction nous assiste pour qu’on puisse recruter des joueurs, c’est un de nos vœux les plus ardents. Ils ont des moyens financiers pour effectuer des transferts. Or beaucoup veulent être là, mais il faut remplir les critères administratifs

– Appel aux dirigeants ?

Nous demandons aux dirigeants de venir se montrer derrière nous, comme au football, c’est important. Ces Matamkas ont besoin d’eux et s’ils sont à la tribune c’est un vrai stimulant pour nous. Le soutien matériel nous manque également…

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp