Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Le Horoya AC ne perd pas espoir

Le Horoya AC ne perd pas espoir

Après sa courte défaite (1-0) sur le terrain d’Amazulu FC (1-0) pour sa deuxième rencontre en Ligue des champions, le Horoya AC a regagné Conakry ce dimanche à 16h 30mn. Le club de Guinée aurait mérité l’égalisation vu son comportement en 2ème période, mais sa tâche est désormais compliquée même si rien n’est encore perdu…

En effet, battus à Durban, les Matamkas sont rentrés pour préparer la troisième journée de cette poule B de la C1. Les Guinéens seront opposés au Raja de Casablanca le 25 février prochain au Complexe sportif Mohamed V. Les Marocains sont seul leader après leur succès (1-0) à Sétif grâce à un but de Mohamed ZRIDA (71eme) trompant le portier local avancé. Comme Horoya, Sétif est passé à côté de l’égalisation en fin de partie lorsque Zoubir MOTRANI a mis un ballon sur la barre…

Après deux défaites de suite, les Matamkas doivent ramener quelque chose du Maroc pour continuer à croire en leur qualification aux quarts de finale de cette prestigieuse compétition. A l’évidence, cela ne sera pas difficile et pour y parvenir, il faut un investissement total de tous autour de l’équipe. Le staff, comme il sait le faire, mais surtout les joueurs pour trouver cette efficacité qui leur permettrait de marquer match par match. 

En tout cas, mathématiquement c’est possible, puisque le Horoya a encore 4 matchs à disputer dont deux à Conakry contre le Raja (le 11.03) et Amazulu (le 1er avril pour la dernière journée) et deux à l’extérieur face au Raja ce 25 février au Maroc et l’autre en Algérie contre l’ES Sétif le 18 mars.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp