Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Lamine Ndiaye Lamine NDIAYE : « Tant qu’on n’est pas mort… » 

Lamine Ndiaye Lamine NDIAYE : « Tant qu’on n’est pas mort… » 

Lamine NDIAYE, le coach du Horoya AC s’est présenté très déçu en conférence de presse d’après match à Casablanca. Pour lui, son équipe ne méritait pas la défaite pour ce troisième match qui, à l’instar des deux premiers, a été perdu sur des erreurs individuelles. Extraits.

« C’est difficile à digérer ce résultat. Je dirais même que c’est à l’image des matches précédents. Tu fais jeu égal et à l’arrivée – une nouvelle fois sur une erreur individuelle – tu perds le match. On l’a pourtant bien préparé, on est bien entré dans le jeu même si on a subi en 1ère mi-temps. Ensuite ça s’est équilibré et on a eu des opportunités. Malheureusement, on a toujours ce problème d’inefficacité.  Quand on perd avec toutes les possibilités qu’on a eues, c’est désolant. Je suis désolé pour les joueurs qui ont fait tant d’efforts. Malheureusement c’est la loi du sport et ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne… »

Un meilleur match pourtant

« Je pense qu’on a fait un match correct, un peu comme lors des deux premiers. On se crée des situations mais on est inefficace. On va continuer à travailler et corriger ce vrai problème. Perdre trois fois 1-0 ça fait bien plus mal que de perdre une fois 5-0. Et surtout à cause d’erreurs d’inattention qui nous coûtent très cher. On va continuer avec plus de concentration »

Il faut y croire

« Tant que mathématiquement on n’est pas mort, croyez-moi on va gagner nos matchs. C’est vrai que ce n’est pas ce qu’on a prévu, mais en tant que croyant on va y croire. Il nous faut être efficaces devant et alors je suis persuadé que nous gagnerons. »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp