Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Demi finaliste ? Le HAC peut le faire !

Demi finaliste ? Le HAC peut le faire !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Une indication est venue de la réaction du coach des Diables Rouges Patrice CARTERON, champion d’Afrique 2015 avec le TP Mazembe qui faisait un peu la moue à Conakry : « 0-0, ce n’est pas le meilleur des résultats… » a-t-il confié.

En effet, et sans doute l’ancien arrière de St-Etienne regrettait-il les occasions vendangées par ses joueurs au Stade du 28 Septembre. Car cette inefficacité installe les Egyptiens entre deux chaises : obligés de marquer un but, mais aussi faire en sorte de ne pas en prendre. Car un but des Guinéens au retour les obligerait à en marquer deux…

Dès lors, la question suivante s’impose : COULIBALY et ses camarades défenseurs d’Al Ahly sont-ils très solides derrière lorsqu’ils attaquent ? S’ils veulent une réponse encourageante, les joueurs du HAC la trouveront dans le dernier match à domicile livré par le club cairote face au Kampala City Council et gagné (4-3) à l’arraché.

Les Ougandais ont en effet vendu chèrement leur peau, égalisant à 1-1 à la 40e minute (score de la mi-temps) puis à 2-2 à la 54e pour finalement ajouter un 3ème but à huit minutes de la fin. Les buteurs NUNDA, MAGAMBO et OKELLO ont montré la voie au HAC .

Les hommes de ZVUNKA doivent donc être les premiers à se convaincre que le fait de marquer un ou deux buts sur le sol égyptien n’a rien d’impossible. Que si la réussite est de leur côté et que l’arbitrage du Gambien Papa Bakary GASSAMA ne leur est pas défavorable, ils peuvent signer un nouvel exploit. Ce serait un deuxième coup de tonnerre, encore plus retentissant que le premier. Et pourquoi pas ?

 

More to explorer

Le Horoya AC a repris

Après une semaine de repos,  le Horoya AC a repris l’entraînement ce lundi matin  dans son QG au Stade du Général Lansana