Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Victor ZVUNKA : « Difficile de jouer sur le terrain de Kindia »

Victor ZVUNKA : « Difficile de jouer sur le terrain de Kindia »

Parti pour faire un bon résultat en déplacement, le HAC a finalement été accroché par une formation « kindianaise » qui s’est montrée intraitable. Accroché ? Victor ZVUNKA ne partage pas cet avis…

« Je ne sais pas si on peut dire qu’on s’est fait accrocher, parce qu’il est très difficile de jouer au football ici. Donc, automatiquement quand une équipe défend bien, et qu’elle est bien regroupée, tu as du mal à marquer. En première mi-temps, je crois qu’il y a eu une seule occasion, en deuxième mi-temps on en a eu quatre ou cinq, donc on aurait pu être beaucoup plus efficace en fin de match. Pour moi, il y a même un pénalty à la 94e minute, mais avec tous ces gens aux bords de terrain, siffler un penalty à la 94e, je pense qu’elle a eu peur, c’est pourquoi elle n’a pas sifflé. C’est le regret que je peux avoir…

Ceci dit, l’efficacité de nos attaquants reste toujours un problème. On a du mal à les trouver, quand on se trouve en situation, on a du mal à enchaîner, et après on n’a pas la lucidité qu’il faut » fait remarquer le coach.

Pour son premier match contre son ancienne équipe, Boniface HABA a alterné le bon et le moins bon, selon Victor ZVUNKA.

« En revenant jouer contre son équipe, Boniface a joué l’individuelle plutôt que le collectif. Moi, c’est le reproche que je lui fais, même si sa rentrée n’a pas été trop mauvaise. A un moment donné il a Naby-Laye sur le côté à qui il doit donner le ballon, mais il a voulu marquer tout seul. Après, il est vrai que c’est lui qui provoque le pénalty. C’est sûr que son entrée a apporté un peu plus de dynamisme » reconnait ZVUNKA.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp