Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Lamine NDIAYE remercie le public de Kindia

Lamine NDIAYE remercie le public de Kindia

Après une belle victoire du côté de Kindia contre le Loubah FC (3-0) .le coach du Horoya AC Mamadou Lamine NDIAYE a donné ses analyses à chaud . Extraits.

– Bonsoir coach, Félicitations à vous et à toute l’équipe du Horoya . Vous êtes content comme après chaque victoire mais la particularité d’aujourd’hui c’est en déplacement sur un terrain que vous n’aviez jamais connu. Ça vous inspire quoi ? 

Ça veut dire simplement que ce sont trois points de plus. C’était un peu difficile dans la mesure où au départ il était difficile de concrétiser.

Bien que dès les 10 premières minutes on s’est créé deux ou trois occasions nettes. On a manqué d’agressivité et du coup l’adversaire a pris confiance et commencé à sortir. En fait c’est sur un tir de Dramane de 25mètres   voire plus qu’on ouvre le score . Et ça change tout car face à une équipe comme ça il faut prendre de l’avance sinon vous allez vous énerver pour rien…

– Un groupe de réservistes gagnants, peut-on dire que ce sont des remplaçants plus costauds que les autres ?

Pour moi oui. ce sont plutôt des réservistes car le Horoya a un groupe de 35 joueurs qui travaillent tous dans la même dynamique. On  essaie  de faire en sorte que lorsqu’on place un joueur dans le match, il soit compétitif. Même  si il faut choisir 11 joueurs pour sortir sur le terrain. Mais ce qui est sûr, je ne les appelle pas les remplaçants mais les réservistes.

Même ceux qui sont restés à la maison il y’a en a peut-être qui ont largement leur place aussi, mais malheureusement à un moment donné , il faut faire un choix pour partir en voyage. Et pour faire ce choix forcément on doit éliminer… Je pense bien qu’ils ont compris que pour jouer , il faut être performant. Aujourd’hui, ilsavaient envie de bien faire et ça a donné ce succès…

– Malgré cette large victoire, le gazon synthétique n’a-t-il pas été un handicap pour vos poulains ?

Vous savez tout le monde joue dessus, on aurait pu le rendre plus souple mais c’est comme çà. On s’adapte bien que ce ne soit pas du goût de beaucoup de joueurs qui n’aiment pas le synthétique parce que ça cause des traumatismes au niveau des articulations mais bon on s’adapte bien …

– A Kindia vous avez découvert un public en folie, mais après le match tout le monde a pu constater qu’une bonne partie supportait le Horoya. Que leur dites-vous à tous ces fans ?

Nous les saluons, les félicitons et les encourageons pour ce geste mais je pense que le mérite revient aux joueurs .Ils les voient souvent à la télé, car on n’a pas souvent l’occasion de se déplacer dans les régions pour jouer .

Forcément ça crée quelque chose mais c’est bien ,c’est vraiment bien et ça fait plaisir. Je pense c’est aux garçons de toujours continuer à travailler car il y’a énormément de gens qui sont derrière eux. Donc il faut qu’ils soient performants.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp