Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Amara KOUYATE : « Ressembler à Manuel NEUER »



Amara KOUYATE : « Ressembler à Manuel NEUER »



Pourquoi avoir choisi l’Académie Antonio SOUARE ?
Depuis longtemps, j’étais animé de cette intention d’entrer un jour dans cette académie, mais il a fallu attendre 2013 pour voir mon rêve se réaliser. C’est certainement la meilleure académie en Guinée actuellement, bien structurée, c’est pour tout cela que j’ai choisi l’AFAS.

Et depuis que je suis là, tout se passe bien avec les encadreurs, bien déterminés pour nous donner des cours théoriques et pratiques. Pour être un bon académicien dans l’avenir, choisissez AFAS !

Quels constats as-tu fait à l’AFAS ?
J’ai compris que le football de la rue est très différent de celui de l’Académie. Après le cours théorique, nos formateurs nous envoient directement sur le terrain pour pratiquer ce qu’on a étudié en classe, par exemple la conduite de balle, la maîtrise, le dribble, ou encore à quel moment il faut renverser le jeu, etc. On nous enseigne également les 17 lois du jeu, parce qu’il faut les connaître et les respecter, ce qui fait la différence entre nous et ceux de la rue.

Enfin, j’avoue que nous avons des encadreurs infatigables qui veillent sur nous à Conakry et à Dubréka

Votre ambition dans cette passion ?
Je voudrais imiter Manuel NEUER, mon idole à cause de ses réflexes qui lui permettent d’être à la parade à chaque fois. Je sais que ça ne sera pas facile, mais avec les orientations de mes coaches, je pourrai faire de mon mieux.

J’ai à cœur également de jouer pour mon pays au niveau des équipes nationales.

Je demande à mes amis d’enfance de venir pratiquer le sport, c’est très important pour leur santé de l’homme, et surtout ça permet d’éviter les travers sociaux. En tout cas, nous à l’Académie nous sommes une vraie famille…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp