Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Le président de la Ligue premier supporteur du Syli

Le président de la Ligue premier supporteur du Syli

Grand timonier de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel, le président du HAC ne nous a pas caché sa satisfaction : « Ce qui me rend particulièrement heureux, c’est le fait que ce résultat reflète les progrès de notre football local. C’est une confrontation entre représentants des championnats nationaux et nous sommes là, dans les huit meilleurs. C’est une récompense pour un travail entrepris il y a quatre ans à peine… »

A l’issue de la victoire sur le Nigéria, tous les joueurs du Syli sont venus hisser Antonio SOUARE pour lui rendre hommage, lui qui avait mis la main à la poche dès le 2ème match pour les gratifier d’une prime spéciale. Il a apprécié : « Qu’ils soient venus me remercier tous ensemble m’a beaucoup touché. Quand on vous frappe comme ça, droit au cœur, vous sentez une motivation supplémentaire… pour continuer à aider. »

Pour le match de dimanche face à la Zambie, Antonio SOUARE ne cache pas sa confiance : « J’ai vu opérer nos adversaires mercredi, ils pratiquent un football à l’anglaise. A nous de conserver cette manière de jouer au sol, en faisant circuler et en écartant bien sur les côtés. Si on confirme cette capacité à produire du jeu, malgré tout le respect que j’ai pour la Zambie, ça doit passer… »

Dimanche, le président de la LGFP sera bien entendu en première ligne, place qu’il ne cèdera pour rien au monde : «  Avant le match ou après, je ne vais pas cesser de les encourager. Quand ils jouent bien, ils donnent du plaisir à tout le pays. Et ils apportent la preuve qu’il faut toujours continuer à travailler ».

 

Abdoulaye CONDE : « Une bonne capacité de réaction »

De son côté, le conseiller spécial du Président SOUARE, présent à chaque match, fait une analyse très pointue : « Lors des deux premières rencontres, l’équipe a démontrer une bonne capacité à réagir quand elle était en difficulté. Contre le Nigéria, elle a évolué en maîtrisant davantage le match, par une amélioration de son collectif. Le quart de finale sera l’occasion de prouver que ce progrès n’était pas le fait du hasard.

Nos joueurs du HAC ? Très satisfaisants derrière et vous avez sans doute noté que le but de la qualification est 100 pour 100 Horoya… »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp