Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Mohamed Lamine NABE et les chantiers de la FGF

Mohamed Lamine NABE et les chantiers de la FGF

A l’ouverture de cette assemblée générale extraordinaire élective qui allait élire Antonio SOUARE comme nouveau président, Mohamed Lamine NABE, le président du Comité de Normalisation a déclaré : « Je reste convaincu que les travaux de ce jour solennel seront gravés en lettres d’or dans les annales du football guinéen, car cela marque la  fin d’une page sombre de l’histoire de notre sport roi… »

… Plus loin, il a rappelé les acquis obtenus par le passage à la tête de la fédération guinéenne de football : « Conformément à sa lettre de mission le CONOR a géré les affaires courantes, en faisant qualifier les équipes nationales U-17 et U – 20 dans les phases finales de la CAN, dans leur catégorie respective, le recrutement d’un nouveau sélectionneur national pour l’équipe A. Le CONOR a représenté le football guinéen lors de toutes les rencontres internationales importantes de la CAF et de la FIFA, en formant des acteurs prépondérants (arbitres, entraîneurs, médecins sportifs). Et il a œuvré à l’amélioration de la gestion administrative, mais surtout effectué les travaux d’élaboration des documents administratifs du nouveau comité à savoir les nouveaux statuts et le code électoral adoptés en décembre 2016 ». 

Pour finir, Mohamed Lamine NABE a décliné les chantiers qui attendent le nouveau président sur le plan

Marketing : Recherche d’un nouvel équipementier pour les équipes nationales, renouvellement de partenariat avec la société Orange, poursuite de collaboration avec la Société des Eaux minérales Cristal

Administratif : Mise en place d’un service d’archives au sein de l’administration fédérale

Académique : Poursuite de la nouvelle dynamique de formation des acteurs, notamment la formation diplômante des entraîneurs et gardiens de but (un maillon faible de notre football)

Stratégique : Renforcement de la Direction Technique nationale, dans la perspective d’obtenir des équipes nationales capables de donner un résultat probant en 2023

Financier : Un rapport à instaurer entre la FGF et la LGFP pour définir la quote-part à allouer au football amateur

Du travail en perspective !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp