Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Le Stade Général Lansana Conté homologué

Le Stade Général Lansana Conté homologué

Construit en 2004 par des entreprises chinoises à la suite du sommet sino-africain de Beijing (Pékin) le stade GLC situé à Nongo a été un joyau trop longtemps sous exploité, de 2008 à 2016.

Cette situation ne pouvait convenir au président patriote Antonio SOUARÉ, dans le contexte de la professionnalisation du football  guinéen et la perspective d’organisations internationales comme la Coupe d’Afrique des Nations Guinée 2025.

Réhabiliter l’arène de 50 000 places, la moderniser en la mettant aux normes internationales ont alors meublé la réflexion permanente de l’homme fort du football guinéen. Malgré les discours dissuasifs qui estimaient que ce challenge était une folie, une convention fut signée en 2017 entre l’Etat et GBM, faisant de cette dernière le gestionnaire-exploitant du site pour une durée de 30 ans. Au fil des mois, des travaux conséquents ont été réalisés permettant d’affirmer que le challenge est réussi. Comme l’a démontré l’organisation des rencontres de l’UFOA fin 2019.

Après avoir réalisé l’installation des toilettes, des vestiaires, l’équipement des salons VIP et VVIP, la pose des sièges au niveau de toute la tribune principale de ce bijou, la société GBM a entamé les démarches auprès de la CAF pour son homologation. L’instance dirigeante africaine a ainsi délégué plusieurs inspecteurs pour le contrôle de ce stade et c’est ce 26 Décembre qu’elle a répondu favorablement à la Fédération Guinéenne de Football dans un courrier dont voici la quintessence : « Suite à votre lettre demandant l’approbation du Stade Général Lansana Conté de Nongo à Conakry, nous vous informons par la présente que le Stade est approuvé pour l’utilisation lors des matches de compétition de la CAF » 

Suite à cette homologation, la Guinée et notamment le Syli peuvent désormais recevoir leurs rencontres de la CAF sur cette pelouse du Stade Général Lansana CONTE en haute banlieue de Conakry.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp