Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Les félicitations du patron…

Les félicitations du patron…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Sur un ton de manager accompli, le natif de Kindia a complimenté les Matamkas et les a incités à prendre encore plus de courage dans cette compétition.

« Nous sommes là pour vous remercier, vous féliciter, vous avez lavé l’affront de 2017 et on est très fiers de vous. Je crois que vous vous rendez compte maintenant de la force de votre équipe. L’essentiel est que vous soyez sortis de cette poule et de manière remarquable. Sans défaite, un seul but encaissé et vous terminez avec un goal différentiel de +7 et 14 points à la clé. C’est important.

Au Horoya comme je vous l’ai toujours dit, vous êtes dans un grand club. Mettez-vous en tête que la Ligue des champions vous devez la jouer.
Maintenant que vous êtes en Coupe de la CAF, il faut tout faire pour la gagner. Merci encore une fois car vous avez joué et gagné avec la manière. C’est comme ça je veux voir le Horoya jouer. Parfois la victoire n’est pas
très importante mais la manière dont l’équipe s’impose c’est ça qui est bien. Ne pas gagner dans la difficulté mais en jouant au ballon.
Aujourd’hui, vous avez joué au football parce que c’est un jeu d’ensemble. Vous l’avez montré, merci à vous et je
suis très fier de vous. « 

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le