Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Tham CAMARA: «Il faut éviter un péril à la Guinée»

Tham CAMARA: «Il faut éviter un péril à la Guinée»

Cette rencontre tripartite entre le Ministère des Sports, la Fédération de football, et la Ligue de football est consécutive aux violences survenues lors de la finale de la Coupe nationale disputée dimanche dernier au Stade du 28 septembre entre le HAC et l’ASK. Un accent particulier a été mis sur la réception de la RDC le mois prochain, pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires du mondial.

« Nous avons travaillé d’arrache-pied afin de trouver le meilleur schéma pour un match sans incident, le 13 novembre prochain contre la RD Congo. Nous avons constaté que, depuis un certain temps, il y a un certain hooliganisme qui est en train de gagner du terrain. Cela a été relevé non seulement lors du match contre le Sénégal (CAN U17), mais également lors de la finale de la Coupe nationale » fait remarquer Tham CAMARA.

Plusieurs mesures seront envisagées pour les futures échéances. « Il y a des choses qui doivent être faites, par exemple il faudrait qu’il y ait des détecteurs de métaux pour éviter que les que supporteurs ne rentrent avec des objets métalliques. Les agents de sécurité doivent s’assurer aussi qu’il n’y ait pas de cailloux qui puissent blesser. Il faut qu’on soit sûr que les billets ne sont pas recyclés. Parce que si vous avez un flux important de spectateurs non contrôlé, il va s’en dire que ce sera une porte ouverte à tous », affirme-t-il.

Si beaucoup s’attendaient à une sanction immédiate des supporteurs kaloumistes après les incidents survenus lors de la finale de la Coupe nationale, il va falloir qu’ils patientent. Mais la sanction va bel et bien tomber.

« Nous sommes en train d’en tirer toutes les conclusions, après nous allons aviser. Pour le moment nous ne pouvons pas dire ce qui va se passer. Il y a d’abord une contrainte parce que ce match ne s’est pas joué sur le terrain d’un club, quand bien même c’est l’AS Kaloum qui recevait le match. Or, ça ne s’est pas joué au stade de Kaloum, mais sur un terrain neutre. Et c’est dans cette enceinte neutre qu’il y a eu des incidents. Normalement c’est cette enceinte qui devait être sous le coup d’une sanction. Mais, vous comprendrez qu’on ne peut pas sanctionner le Stade du 28 septembre… Mais ces incidents ne vont pas rester sans conséquence, puisque la fédération est en train de travailler sur le dossier. Mais en attendant, le plus important est que le public sportif sache que nous devons nous comporter en toute responsabilité, afin d’éviter un péril à la Guinée le péril. Ce péril est que la Guinée pourrait être sanctionnée et privée de tous ses matchs à domicile », prévient Tham CAMARA.

Les regards sont désormais tournés vers la Féguifoot, pour prendre des décisions qui soient une sonnette d’alarme, pour le bien du football guinéen.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp