Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Gnaga BARRY et Morlaye SYLLA

Gnaga BARRY et Morlaye SYLLA

D’abord c’est l’attaquant du Horoya AC Gnagna BARRY pour son baptême du feu dans une équipe nationale qui parvint à débloquer le compteur buts à la 13′ suite à une mésentente entre le défenseur central namibien et son gardien. Un avantage précieux pour cette entame de la partie. Les Namibiens ne vont pas peser lourd face à une défense guinéenne bien organisée.

A la 46′ comme un coup de tonnerre sur la pelouse de Limbe, le jeune milieu guinéen Morlaye SYLLA dans une chevauchée solitaire sur le côté gauche parvient à crucifier le gardien Edwouwar MAWORA. Compte tenu de la puissance et la précision de la frappe enroulée de Morlaye, le portier namibien ne pouvait que voir le ballon dans ses filets.

En fin de rencontre (87e), Gnagna BARRY signait même un doublé et donnait au succès guinéen une allure de triomphe (3-0).

Le Syli s’installe en tête du groupe devant la Zambie qu’il affrontera  le samedi 23 janvier (16h GMT) avec en jeu le premier ticket du groupe pour les quarts de finale.

 

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp