Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Ange GLOUDOUEU, rien n’est encore joué

Ange GLOUDOUEU, rien n’est encore joué

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Deux semaines après son match nul (0-0) en déplacement contre l’AS Douanes à Mbour (Sénégal), le champion de Guinée s’apprête une nouvelle fois à défier les Gabelous.  Même si le HAC jouera devant son public, la partie ne  s’annonce pas pour autant aisée.

« Nous travaillons avec beaucoup de concentration. A l’aller, nous avons fait un match nul, donc rien n’est encore joué. Il va falloir redoubler d’effort pour pouvoir se qualifier »,  affirme le Baresi du HAC.

Pour  le solide stoppeur du HAC, une victoire est impérative si l’équipe veut continuer sa marche vers l’avant dans cette compétition.

« On a nos chances de passer le cap de l’AS Douanes, parce que nous avons un effectif de qualité. On a des joueurs puissants, et donc on va se baser sur nos qualités pour pouvoir  remporter cette rencontre. Nous sommes obligés  de gagner, si nous voulons aller loin dans la compétition. Et comme je l’ai déjà dit, nous sommes dans un esprit positif et nous savons ce qui nous reste à faire dimanche », confie-t-il.

Capitaine depuis plusieurs oppositions maintenant, Ange GLOUDOUEU ne veut surtout  pas tomber dans l’euphorie du capitanat. Se donner à fond sur le rectangle vert, c’est ce qui compte le plus pour lui.

« Content du fait que l’entraineur m’accorde sa confiance, mais ça ne change rien dans ma façon de jouer ou de me comporter. On peut être le leader de l’équipe sans porter le brassard, donc moi, ça ne change rien dans mes habitudes. L’essentiel, c’est de mouiller le maillot chaque fois que je suis sur le terrain », a-t-il fait savoir.

Bon match dimanche capi Baresi !

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le