Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

ZVUNKA : «Ce ne sont pas les occasions qui ont manqué…»

ZVUNKA : «Ce ne sont pas les occasions qui ont manqué…»

  • Votre analyse du match, coach ?

« A la mi-temps, on devait mener quatre à zéro mais malheureusement on ne l’a pas fait. Je disais pendant la pause que si on ne marquait pas ce troisième but, on donnerait la possibilité à l’adversaire d’y croire. C’est ce qu’on a fait en ratant le penalty du trois zéro. Avec le penalty de l’autre côté, cela fait deux buts à un. C’est sûr qu’ensuite on peut se poser des questions à travers des doutes.

Néanmoins, je pense qu’on aurait dû marquer le troisième but. D’ailleurs au vu du nombre d’occasions qu’on a eues, c’était de la maladresse. Mais ça ne date pas d’aujourd’hui…

Vous savez l’année dernière, on a fait de bons matches, on a gagné des rencontres parfois très serrés parce que défensivement on était solide.

Mais bon cette année, on retrouve le même effectif avec le même défaut. Vous voyez Kilé n’a pas marqué un but en coupe, alors qu’il a eu plein d’occasions. Je crois qu’ il faut savoir que l’équipe doit se renforcer offensivement, car on en a besoin absolument. Même MANDELA, qui a eu beaucoup d’occasions, n’a pas pu marquer aujourd’hui. Donc il va falloir travailler encore plus dur. Parce que sans efficacité, vous ne pouvez pas marquer de but.

  • Et pourtant vous avez eu un stage pour corriger cette imperfection offensive ?

(Rires) Si j’ai demandé qu’on prenne des attaquants, ce n’est pas pour rien. Aujourd’hui tu as beau travailler à l’entrainement, mais à un moment donné je ne peux pas me mettre à la place du gars quand il faut contrôler le ballon, ou faire une passe en retrait quand il frappe au but…

Après, il y a plein de maladresses. Quand on voit ce que MANDELA a fait sur l’action où il tire à côté… Je dirai que c’est le seul à qui on ne devrait pas faire de reproche parce qu’il a marqué beaucoup de buts ou en a fait marquer. Mais ensuite on se rend compte qu’il manque en deuxième période, il était sous la douche. Il fallait le ménager car il ne s’est pas entraîné durant dix jours… Voilà un peu tout ce qu’on a payé.

Et puis il y a eu le stage au sein des équipes nationales. Sept joueurs sont partis en sélection et parmi eux quatre ou cinq n’ont pas joué. Pour cette raison, ils vont manquer d’entraînement pour retrouver le rythme, alors que ceux qui sont restés ici ont travaillé dur. On a fait des matches amicaux pour compenser tout ça. On ne peut pas trouver tout de suite un bon niveau avec un déséquilibre comme ça…

  • L’adversaire en finale s’appelle Kaloum ?

Oui j’étais hier au match… (ndlr : entre Allu Star de Fria et l’ASK). Au bout d’un quart d’heure, je savais que Kaloum allait gagner. Donc pour moi il n’y a pas de surprise.

Bon, ça sera un match pas comme les autres, mais un sacré derby. Je sais bien qu’hier, ce que Kaloum a fait, c’est de la rigolade… La semaine prochaine, ça sera un autre match. Il y aura une équipe plus agressive, qui va essayer de nous battre comme toutes les équipes qui nous rencontrent. Donc, il va falloir hausser notre niveau pour gagner cette finale… »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp