Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

ZVUNKA, l’état de la pelouse et « le cas Kilé »

ZVUNKA, l’état de la pelouse et « le cas Kilé »

Rentré de Dakar au lendemain de son nul face aux Sénégalais de l’US Gorée (0-0) le champion de Guinée s’est remis au travail du 28 Septembre. Mais l’entraîneur Victor ZVUNKA déplore déjà l’état de la pelouse.

  • Je vois qu’on essaie de remettre le terrain en bon état, parce que là, c’est catastrophique. Il y a des bosses un peu partout. Et puis on l’arrose un peu n’importe comment, ce qui fait que parfois le gazon est inondé. C’est malheureux mais on ne peut pas faire autrement, parce que c’est valable pour toutes les équipes. Il y a trop de matchs qui se jouent ici, des fois deux ou trois matchs par semaine.

Tout ceci fait que la pelouse est en passe de s’abîmer. Maintenant il faut s’adapter, et puis de toutes les façons nous on est habitué. Notre adversaire viendra en milieu de semaine pour s’entrainer là-dessus, ils vont eux aussi essayer de s’adapter. Ça fait plus d’un an que je suis là avec ces joueurs, donc on s’adaptera au gazon pour le match de dimanche », affirme ZVUNKA.

 

Toujours pas le moindre match pour Aboubacar Kilé BANGOURA, le meilleur buteur du championnat la saison dernière. Interrogé à ce sujet, ZVUNKA laisse entendre que Kilé doit encore prouver qu’il est capable de tenir un rang de titulaire.

  • La pire des choses qui pouvait arriver à Kilé l’année dernière, c’était de terminer meilleur buteur. J’ai toujours dit et je le maintiens encore, qu’il nous fallait un attaquant qui soit un peu différent de Kilé. C’est-à-dire un joueur capable d’aller vite, capable de plonger dans le dos des défenseurs adverses, et de marquer des buts. Le problème de Kilé et il n’est pas le seul, je crois que le joueur guinéen a du mal à accepter la concurrence. Au lieu d’accepter et travailler plus dur, il baisse la tête. Quand tu baisses la tête au lieu de travailler, tu travailles mal. Même à l’entrainement il ne marque pas de but.

Je lui ai parlé plusieurs fois, ses copains aussi. Il faut qu’il se mette dans la tête que quand on ne s’entraine pas bien, on ne peut être bon le jour du match. Moi ça m’énerve de le mettre sur le banc. Mais quand tu vois d’autres joueurs se battre à l’entrainement pour être dans les dix-huit et que lui se dit que même sans se battre le coach va me retenir, ça devient compliqué… Tout est dans ses pieds, pas chez moi. C’est ce que tu montres à l’entrainement qui permet à l’entraineur de mettre en place son équipe. C’est à lui de me démontrer qu’il a envie de jouer, d’être dans l’équipe, qu’il a envie de gagner sa place », précise VIC

Il faut signaler que Papa TOURE pourrait être absent dimanche contre les Goréens. Le latéral gauche sénégalais souffre d’une douleur au niveau du genou.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp