Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Victor ZVUNKA : «Ne pas sousestimer le Wakiriya AC»

Victor ZVUNKA : «Ne pas sousestimer le Wakiriya AC»

  • Comment comptez-vous aborder ce match  contre un club  promu ?

Je pense qu’il ne faut pas sous-estimer l’adversaire, car il a éliminé deux clubs de Ligue 1 (Fello Star de Labé et la SAG), ça aussi c’est important. Aujourd’hui, ce qui m’importe pour faire mon équipe, c’est d’avoir le maximum de joueurs  et naturellement dans la meilleure forme possible, parce que là il y a 7 joueurs  qui étaient partis en équipe nationale au total (Sénégal –Guinée).Malgré qu’ils n’ont pas tous joué, donc ils ont passé beaucoup d’entrainement sans tous disputer un match officiel depuis 15 jours. De notre côté, nous avons travaillé dur ici, on a fait deux matchs amicaux donc nous sommes dans le tempo du match. Nous avons fait des entrainements adaptés à chaque joueur. Donc on va être très vigilant dans la récupération, mais il faudra faire attention en préparant ce match

  • Avez-vous une idée sur l’adversaire ?

 Non ! Réellement, je sais simplement qu’il a éliminé le Fello Star sur deux matchs, avant d’aller chercher son ticket pour cette demi- finale. Je sais aussi que le premier match a été reporté pour cause d’inondation du stade de Boké. Ils ont repris le lendemain et le Wakiriya AC a rapidement marqué un but synonyme de qualification, en défendant jusqu’à la fin de la rencontre. En quart de finale, je n’ai pas eu d’information sur ce qu’il s’était passé et aujourd’hui ce qui est important pour moi c’est d’aligner la meilleure équipe et puis d’être en meilleur forme possible pour remporter cette rencontre. Je pense que lorsqu’on joue une demi -finale ce n’est pas pour la jouer, c’est pour la gagner.

  • Quel est l’état d’esprit des joueurs rentrés du Syli ?

Ça a l’air d’aller, je pense qu’ils ont eu un peu la tête en l’envers, parce que c’est une défaite qui peut mal tourner dans une qualification de Coupe du Monde, car sur 6 matchs ça va très vite. Quand tu perds une fois, tu sais que tu n’as pas droit à une seconde défaite.  Mais il ne faut pas oublier qu’en fin de compte Alseny BANGOURA était le seul titulaire alors que Ibrahima Sory SOUMAH ‘’ Diatta’’ ne peut pas jouer en Coupe avec nous…

  • Quel sera le discours d’avant match ?

Nous avons le temps d’y penser jusqu’au dimanche, quelle équipe je vais aligner et puis après le discours sera simple dans la motivation et la préparation. Pour nous les entraineurs les paroles sont simples, mais vous savez le Horoya à de grosses ambitions. Le président veut tous gagner, et non pas s’amuser à faire de la figuration. Donc nous, si on veut gagner la coupe, c’est d’abord se qualifier pour la finale…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp