Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Victor ZVUNKA et Cédric ROGER à la Ligue

Victor ZVUNKA et Cédric ROGER à la Ligue

D’entrée de jeu, le secrétaire général du HAC Sékou Kroutimi Mady KABA a évoqué l’objet de la visite. « Aujourd’hui, je suis accompagné par Victor ZVUNKA, premier entraineur de l’équipe du Horoya, et de Cédric ROGER deuxième entraineur et préparateur physique. C’est une visite de courtoisie et de travail. Dans le cadre du renforcement de ses capacités techniques, le Horoya a décidé de se doter de techniciens avérés pour élever le niveau de ses activités footballistiques. Le président SOUARE a eu bel et bien raison de nous doter de deux entraineurs confirmés, qui vont donner au staff une valeur technique renforcée, et qui peuvent apporter beaucoup de choses non seulement au Horoya, mais aussi à l’ensemble des clubs de notre pays. Le Horoya est entièrement à la disposition de la Ligue et de la Fédération Guinéenne de Football » a-t-il fait-il remarquer.

Quant à Akoi KOIVOGUI, le secrétaire administratif de la LGFP, il a remercié les dirigeants du HAC pour leur démarche. « Au nom de la Ligue et de ses vingt-quatre clubs, je voudrais  souhaiter aux membres du Horoya une  bonne et heureuse année de football. Si le Horoya a pensé qu’il était nécessaire de renouveler son staff technique, il va de soi que nous apprécions de faire connaissance avec ce staff. Je pense que, c’est comme ça que tous les clubs affiliés à la Ligue devraient faire, c’est-à-dire aller vers le professionnalisme. Il faut qu’on mette les gens à leur place. Nous ne sommes pas surpris, le Horoya est un grand club en République de Guinée. Lorsque le Horoya tend la main à des entraineurs de haut niveau comme Victor ZVUNKA,  qui a évolué dans des grands clubs comme Marseille, je pense que ça relève un peu le défi du football guinéen. Votre mission sera difficile, parce que vous aurez des clubs qui vont vous défier. Déjà, on a vu le travail que vous avez abattu quand notre sélection nationale locale s’est mesurée à votre équipe (0-1 pour le HAC, ndlr). J’ai vu de l’agressivité, du bon football », affirme Akoi KOIVOGUI.

L’entraineur du HAC, Victor ZVUNKA, s’est félicité du choix porté sur lui et sur son préparateur physique Cédric ROGER. Il promet de mettre son expérience au service du football guinéen. « Je voudrais d’abord vous souhaiter une bonne année. Je pense que le plus important c’est la santé, parce qu’on en a tous besoin. Et puis la réussite sportive pour tout le pays. Tous les deux, on est très heureux de venir travailler dans le cadre de la nouvelle Ligue professionnelle. On va essayer, à travers notre expérience, de vous apporter le maximum pour aider notre équipe, les entraineurs, les éducateurs, les joueurs, à  progresser dans le professionnalisme. Ça ne sera pas facile de faire changer les choses. Le club était amateur dans son statut mais quand même professionnel dans son fonctionnement. Maintenant, c’est quelque chose de définitif dans le sens où on a une Ligue professionnelle.  On essayera, à notre façon, d’améliorer le club par des petites choses, pour que tout doucement on devienne un vrai club professionnel. Et pour qu’en Afrique, le Horoya soit un club solide et qu’on nous craigne pour ça» laisse entendre Victor ZVUNKA.

Le technicien français a terminé son intervention par un rappel de son parcours de footballeur professionnel, mais également de son CV d’entraineur. La visite s’est achevée  par des poignées de mains chaleureuses entre les deux parties.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp