Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Un coup de patte de NIKIEMA qualifie le HAC

Un coup de patte de NIKIEMA qualifie le HAC

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Une rencontre entre voisins pleine de rebondissements spectaculaires mais surtout  de suspense vu le score de l’aller  (1-1). Ce sont tout d’abord les Matamkas qui avaient le vent en poupe, à travers une attaque d’ Ocansey MANDELA, lequel perforait avant de servir MAKAMBO lequel ne trouvait pas la faille. La réponse malienne n’a pas tardée car sur une passe limpide , Issiaka SAMAKE démarquait Sékou GASSAMA qui trompait toute la défense mais Moussa CAMARA anticipait pour sauver son camp. Après ces occasions et de nombreux duels acharnés, c’est sur un coup de pied, comme à l’aller, que Dramane NIKIEMA (24e). Après ce but, les Maliens s’énervaient, gardant toujours leur optimisme mais néanmoins sans jamais inquiéter Moussa CAMARA. 1-0 pour el HAC à la pause.

A la reprise, les Matamkas réalisaient plusieurs mouvements salués par le public du Stade du 28 Septembre. Les Stadistes et notamment Moussa Koffi KONE, embusqué derrière toute la défense ;, obtenait une belle opportunité  mais Moussa CAMARA anticipe encore… Les Guinéens, parfois trop gourmands, ne profiteront pas de quelques situations favorables, à l’exemple de Siméon BOLAJI, lequel ne trouvait pas le cadre.

Malgré le fait d’être menés, les Maliens restaient dangereux en obtenant des occasioons comme celle de Moussa Koffi KONE  (76e), mais il trouvait un Abou Mangue CAMARA pour écarter le danger.

Sentant venir leur élimination compte tenu de leur difficulté pour égaliser, les Stadistes  s’énervaient et finalement Saouty TRAORE mettait la main sur l’arbitre, ce qui lui valut d ‘être expulsé, l’équipe de Bamako terminant le match à 10 contre 11…

La composition du HAC 

Moussa CAMARA – Abou Mangue CAMARA, Boubacar SAMASSEKOU, Godfred ASSANTE, Alseny CAMARA – Dramane NIKIEMA, Mohamed Djibo WONKOYE (puis Daouda CAMARA 90,1)  Brefo MENSAH (puis Morlaye SYLLA 62e) – Siméon BOLAJI, Héritier MAKAMBO et Ocansey MANDELA (puis Aristide BANCE 72e)

Remplaçants : Germain BERTHE, Ibrahima Aminata CONDE, Yakubu HUDU et  Enock Atta AGYEI.

 

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le