Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Trois juniors à l’essai dans le groupe pro

Trois juniors à l’essai dans le groupe pro

Au terme de cette première séance, les trois juniors nous ont confié leurs sentiments.

Mohamed CISSE (ailier) : « Devenir les footballeurs de demain »

 « Je suis animé d’un sentiment de grande satisfaction. Figurer parmi les aînés, cela me donne envie de travailler encore plus pour y rester. En m’appelant dans le groupe pro, le coach a sûrement une idée sur moi. Cela veut dire qu’il compte sur moi et je ferai tout pour le satisfaire, répondre à ses besoins. Je vais me concentrer et suivre de près le travail afin d’être retenu. Notre premier contact n’a pas été facile vu la concentration et la détermination qu’on nous demande. Mais c’est juste le début, on va se concentrer chaque jour davantage parce que nous voulons devenir les footballeurs de demain. »

Mohamed CAMARA (avant-centre) : « Se maintenir dans cet effectif »

« J’étais dans l’équipe junior du Horoya AC mais aujourd’hui le coach m’a appelé pour venir tenter ma chance chez les pros. C’est super intéressant cette proposition, car tout joueurs rêve d’aller loin dans sa carrière footballistique et c’est le bon moment de le prouver. J’ai toujours dit à mon coach Sékou SOUMAH de me faire confiance en m’alignant à chaque rencontre contre les pros. A travers ces matchs, j’ai réussi à le convaincre mais ce n’est pas fini car ce que nous cherchons maintenant c’est le maintien parmi les aînés. Ce matin, il m’a fait certaines remarques concernant ce que moi personnellement je dois travailler : la rapidité et surtout être relax dans le terrain. Mon objectif depuis l’enfance c’était d’appartenir à cette équipe et le travail fourni avec nos encadreurs dans l’équipe junior nous aide beaucoup… »

Naby BANGOURA (milieu N°10) : « Je me sens bien parmi les grands »

« Je me sens très bien parmi les grands. L’accueil a été vraiment chaleureux ce matin. Lorsqu’on m’a appelé pour rejoindre le groupe A pour un essai, c’était une grande joie, mais je n’étais pas trop surpris par rapport au travail abattu par nos entraîneurs dans l’équipe junior. Je pense que c’est dans nos matchs amicaux que j’ai été repéré par le coach ZVUNKA. Il m’appelle d’ailleurs ‘Messi’ à cause de ma taille mais aussi de ma rapidité. Mais attention rien n’est fini parce que l’objectif c’est d’être maintenu. C’est le bon de continuer à travailler pour être comme mon ami Abou Mangue CAMARA, déjà intégré dans cette équipe »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp