Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Le Stade Malien, « club de légende » depuis 1964

Le Stade Malien, « club de légende » depuis 1964

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

En attendant, le Stade Malien poursuit son rêve, celui de succéder, dans le livre d’histoire, à cette équipe qui, en 1964, pour la toute première finale de la compétition, baissa pavillon (1-2) face aux Camerounais de l’Orix de Douala. Un match disputé sur terrain neutre à Accra (Ghana) devant 30 000 spectateurs alors que seulement 14 clubs avaient participé à l’épreuve.

Pour rendre hommage aux finalistes de cette première édition, la CAF a décidé de les primer comme Légende africaine. Absent lors de la cérémonie de Glo-CAF Awards à Lagos, le Stade Malien de Bamako et son président Boukary SIDIBE «Kolon» ont reçu le trophée de légende africaine  à Malabo (Guinée Equatoriale) en marge de la CAN 2015. Plus d’un demi-siècle après, le club aux couleurs jaunes rêve toujours.

Certes, le Stade a remporté la Coupe UFOA (Union des Fédération Ouest-africaine) en 1992, puis la Coupe de la Confédération en 2009, aux tirs au but (3-2) face à l’ES Sétif. Mais c’est tout et chacun sait que rien ne vaut une C1…

Pour démarrer cette nouvelle aventure au sommet continental, les « blancs » de Bamako ont franchi un premier cap, en court-circuitant les Electriciens de l’AS Sonabel : 1-0 au Burkina et 3-0 au Stade Modibo KEITA le week-end dernier. Du coup, le nouvel entraîneur Jean-Christophe GRATECAP, arrivé en août dernier, se sent plus à l’aise dans ses baskets. Après seulement 6 mois aux commandes de l’Africa Sports d’Abidjan, il veut se faire un nom sur le continent. Pour ce faire, sortir le Horoya AC et passer en phase de poules de la C1 serait idéal.

 

More to explorer