Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Soufiane SOUARE : « Nous nous sommes renforcés partout »

Soufiane SOUARE : « Nous nous sommes renforcés partout »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

– Quel est l’objectif sportif du Horoya AC cette saison ?

Cette année notre objectif est de faire encore mieux que l’année précédente. Déjà localement, c’est de renouveler l’exploit de l’année dernière à savoir gagner la super coupe, le championnat et finir en beauté par le trophée de la coupe nationale. Au niveau  international, nous avons réalisé une très belle performance car non seulement nous avons atteint notre objectif qui était l’intégration dans la phase de poules, et nous sommes même allés  au-delà en disputant les quarts de  de finale de cette prestigieuse C1. Et comme vous le savez, l’appétit vient en mangeant… Pour nous l’objectif primordial sera, pourquoi pas, de se donner les moyens pour être au niveau des ½ finales de cette compétition

– Dans quels domaines le club a-t-il été renforcé ?

Nous avons pensé à nous renforcer à tous les niveaux sur le plan administratif, mais aussi sur le plan sportif, dans les secteurs où l’on pensait pouvoir faire mieux. Nous avons commencé par le recrutement d’un entraineur  de haut niveau qui a un passé très riche et expérimenté puisque son passage à la tête du Syli a été un facteur prépondérant dans son recrutement. La direction générale a décidé de le faire venir pour donner un nouveau souffle à notre club.

Au niveau administratif, vous avez vu l’arrivée d’un nouveau directeur qui commence à abattre un travail de fond pour aider à ce que nous progressions dans ce domaine également. La performance administrative donne une certaine force à tout club, comme vous le voyez en Europe. Enfin, du côté des recrues j’ose croire que les nouveaux joueurs pourront répondre  aux  aspirations  de l’entraineur

– Etes-vous satisfait du bilan en amical du Horoya AC ?

Notre équipe a fait 4 matchs pour trois victoires,  donc c’est plutôt positif, c’est une bonne chose s’ils gardent ce tempo en vue des grandes échéances qui arrivent très bientôt, avec un premier match déjà le mercredi. Il était important d’enchainer des matchs amicaux puisque le championnat n’est pas lancé, je crois beaucoup à l’entraineur qui se battra pour avoir un jeu avec un très bon contenu

Vos matchs  ?

C’est la conjoncture économique difficile qui fait que des supporters ne viennent pas suivre certains  matchs du Horoya AC. Pourtant, dans certains matchs aussi nous faisons le plein, car contre le Wydad ou encore Al  Alhy, le stade était archicomble. C’est également grâce aux supporters que nous avons atteint cette phase de poules l’année passée

– Quelle place vous donnez à la formation ?

La formation est  essentielle, le Horoya AC a aujourd’hui un

projet de centre académique qui s’étale sur un domaine de 11 ha à Dubreka. C’est un projet colossal qui demande que  les techniciens soient  formés pour ce projet. Si vous regardez l’équipe A vous verrez des joueurs issus de l’équipe réserve, d’autres qui doivent aussi signer leur premier contrat. C’est pourquoi nous avons nommé un directeur qui proposera un projet bancable puisque dans les années à venir nous voulons que l’équipe professionnelle compte davantage de  jeunes joueurs issus de la réserve  et de l’académie

– Quel message lancez-vous aux supporters et au peuple de Guinée ?

Je remercie tout un chacun pour le soutien immense de la saison dernière, tout en leur demandant de venir une fois encore nous supporter en vue de récidiver les mêmes exploits. Il faut aussi  venir massivement  ce mercredi 28 novembre pour notre coup d’envoi de cette saison au Stade du 28 Septembre 2018. Je sais qu’avec leur chaleureux concours, nous verrons toujours la lumière au bout du tunnel…

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le