Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Satisfait ? NDIAYE oui, BARUZAKUS non

Satisfait ? NDIAYE oui, BARUZAKUS non

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Lamine NDIAYE (Horoya AC) : « Dans un derby, le plus important ce sont les trois points. »

« Oui content du contenu par moments. Je pense qu’en première mi-temps, on s’est créé deux ou trois situations très dangereuses où on aurait pu ouvrir le score. Et là, je pense que le match se serait débridé. Mais tant qu’on en restait à 0-0 c’était difficile car l’adversaire ne se livrait pas trop. C’est seulement après l’ouverture du score qu’ils se sont livrés. Je pense que c’est une victoire logique. Comme vous devez le savoir dans un derby, ce sont les trois points qui comptent. Et il fallait gagner pour recoller au peloton de tête.

En fait, je préfère avoir des matches difficiles comme ça que de gagner des rencontres sur de larges victoires qui ne t’apportent absolument rien. Le match d’aujourd’hui, c’est bien préparer celui de la semaine prochaine. C’est pourquoi je félicite mon groupe pour la victoire et j’espère que nous allons garder la même sérénité pour la Coupe CAF. »

Pascal BARUZAKUS (Hafia FC) : « Un coup-franc inexistant… »

« Je pense qu’aujourd’hui on a fait une très bonne deuxième période. Ensuite, on a pris ce but sur un coup de pied arrêté. Même s’il faut le dire, le coup franc est inexistant, je dis bien inexistant. Mais bon c’est le football. Seulement je suis déçu du résultat, franchement. »

 

More to explorer