Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Quatre joueurs heureux du sacre

Quatre joueurs heureux du sacre

Aboubacar CAMARA (capitaine): « L’objectif est atteint »

« Cette année nous avions l’obligation de conserver notre couronne. Dès le départ, les investissements de notre président à travers les deux stages de début de saison au Maroc et à Abidjan nous ont permis de travailler à un haut niveau, comme le recrutement d’un staff qualifié avec en son sein un préparateur physique, qui a abattu un travail colossal dans la recherche de performance.

Nous les anciens n’étions plus très nombreux dans le HAC, c‘est pourquoi  Ben, Ibrahima Sory BANGOURA et moi avons décidé d’être les conseillers auprès des jeunes et des étrangers pour conquérir le titre cette année encore. Sur le plan de performance, il faut reconnaître que chacun d’entre nous connaissait cette  nécessité de travailler dans les entraînements en vue de gagner les  duels au cours de ce championnat. Au début, nous étions engagés sur deux fronts cela avait joué sur nous,donc après notre élimination en ligue africaine , nous avons immédiatement Ciblé le championnat avec une très forte motivation.

Aujourd’hui le  résultat est là : à deux journées de la fin on était sacré champion Guinée. La solidarité, la cohésion ont été des facteurs important dans la conquête de ce titre. »

Francis DIPITA: « Le succès d’un groupe »

« Ce n’était pas du facile, avec une élimination prématurée dans la campagne  africaine  donc  un objectif primordial: garder cette couronne. Nous nous sommes mis au boulot et aujourd’hui, vous avez vu après avoir enchaîné des victoires l’équipe est au sommet de ce championnat.

Se succéder à soi-même n’est pas facile mais tout le groupe a su cultiver la cohésion, la solidarité, nous voilà encore champion. Personnellement, je me sens très bien en Guinée.

Avec mon troisième titre obtenu cette année, cela m’amène à remercier l’ensemble des personnes qui roulent derrière nous, sous le soleil ou la pluie, au staff technique qui se bat en amont et en aval. Je finirai par remercier l’ensemble des personnes qui s’investissent en nous, qui croient au groupe, mais également merci à mes parents biologiques »

Ibrahima Sory SANKHON: « Mon rêve le plus absolu »

« Être champion signifie beaucoup de choses à mon jeune âge, mais aucunement  une surprise pour moi, parce que depuis l’enfance c’était mon rêve le plus absolu. J’ai saisi l’occasion dès mon arrivée au HAC, par ce que  je savais que le moment était  important pour réaliser ce rêve. Avec un staff compétent et très engagé, des joueurs de qualité dans l’effectif, et surtout un  préparateur physique nous préparant à la performance. Une galerie de joueurs de taille, expérimentés, tous unis pour le titre se sont mis au travail et voilà qui a entraîné la récompense. A mon retour du CHAN, j’ai tenu à multiplier le travail, au terrain et  en solo, pour me maintenir en forme. C’est sans doute pourquoi je suis  l’un de ses  meilleurs buteurs avec 6 réalisations, donc franchement je suis hyper content. Nous remercions notre président et les supporteurs qui étaient aussi sur tout les fronts jusqu’à cette consécration »

Dramane NIKIEMA « Nous sommes tous libérés »

« En tant que footballeur international, cette année mon objectif était encore de monter au sommet du  championnat guinéen. C’est pourquoi, après ma blessure, j’ai voulu que mon retour soit très important dans le secteur du milieu pour apporter mon grain de sel. Maintenant que l’objectif est atteint, nous allons nous préparer pour la campagne africaine l’année prochaine. Actuellement  nous sommes tous libérés pour le championnat, grâce au travail  de notre président  et

surtout aussi l’ensemble de nos supporteurs qui ont cru en nous du début à la fin de cette compétition. Cela a été une énorme satisfaction de leuyr faire plaisir aussi »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp