Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Qualification validée, c’est l’essentiel

Qualification validée, c’est l’essentiel

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Nullement découragés par leur défaite à la maison, les Militaires du Niger ont voulu, dès le coup d’envoi, mettre la pression sur le Horoya AC et tenter l’exploit annoncé par leur coach. Malgré ça , les Matamkas se sont montrés les plus ambitieux dans le jeu, à l’image de deux grosses occasions :celle d’ASSOKO sur une balle aérienne qui passait au dessus de la barre transversale, suivie de celle de MANDELA (6e).

Après ces tentatives avortées, les militaires cherchaient toujours à contrer les locaux, mais en vain. Très motivé,l’adversaire ne reculait jamais, mais suite à une de ses balles perdues, le HAC partait sur une belle combinaison, conclue par BassirouOUEDRAOGO, lequel perforaittoute la défense avant de frapper sur le poteau !…

La réponse ne tardait pas, car  David Lebne DAOGO manquait une très bonne opportunité d’ouverture du score. Toujours entreprenant aux abords de la surface, Ocansey MANDELA butait sur la défense adverse sur une très bonne passe de SANKHON.

Après ces occasions , les militaires sortaient de leur camp pour à nouveau défier le HAC, mais sans succès. En fin de première période , les deux équipes se créaient deux belles occasions par Ocansey MANDELA et  Soro SANAN qui envoyait un tir canon repoussé par Khadim NDIAYE.

A la reprise, les deux équipes montraient deux visages différents : pour l’ASFAN c’était de jouer le tout pour le tout en vue de réduire l’écart au score, alors que le Horoya AC recherchait ses automatismes. Le champion de Guinée ira dominer son adversaire  sans pour autant marquer le moindre but.Les Nigériens auraient également pu scorer,  mais  grâce Khadim NDIAYE le danger a été écarté.

Le HAC a aligné :

Khadim NDIAYE – Marius ASSOKO, Aboubacar CAMARA , Abou Mangue CAMARA,  Pape Amadou TOURE – Jean Noël LINGANI, Baffour SEBE, Ibrahima Sory SANKHON (Brefo MENSAH 78e) – Mohamed Djibo WONKOYE, Ocansey MANDELA, Bassirou OUEDRAOGO (Sékou Ahmed CAMARA 57e)  ,

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le