Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Onze joueurs déjà à pied d’œuvre

Onze joueurs déjà à pied d’œuvre

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La présence de ces joueurs montre à quel point la notion de professionnalisme commence à être bien intégrée par les Matamkas. Chacun veut montrer sa volonté d’être prêt lorsque le coach ZVUNKA et son staff reprendront les commandes. Et les places seront chères. Nous avons saisi quelques commentaires de ces « travailleurs acharnés ».

Mohamed BANGOURA : « La reprise sera bonne »

« Les vacances se sont très bien passées. Avant le départ en vacances, le coach nous a donné un programme à respecter, ce programme est déjà en vigueur, et nous permet de garder la forme avant la reprise. Nous avons commencé les petits matchs entre nous. Mais nous faisons aussi de la natation et du travail en salle de musculation. Vraiment, nous sommes en train de bien nous préparer afin que la reprise soit bonne »

Alseny SYLLA : « Nous avons bien récupéré »  

« On a bien récupéré après l’obtention du titre. On n’a pas baissé les bras parce que nous avons un programme à respecter. Moi personnellement, je fais exactement les exos afin que je sois en forme d’ici l’ouverture prévue sous peu et vous savez que la Coupe nationale nous attend. Donc la seule chose impérative c’est de respecter le programme afin d’être dans le choix du coach. »

Daouda CAMARA « Course, abdos, gainage… »

« Nous suivons le programme et en ce qui me concerne, chaque matin je fais deux fois 15 minutes de course, en plus je travaille les abdos, le gainage. Ensuite, je prends mon petit déjeuner avant de récupérer un peu. Après, je viens retrouver mes amis parce que pendant le championnat on n’a pas eu beaucoup le temps de se retrouver pour discuter. Donc nous profitons de ce petit moment pour nous rattraper »

kenedyentrai

Moussa Kennedy KEITA : « Si on suit la stratégie du coach… »

« Chaque matin, je cours 20 à 25 minutes avant de dormir deux heures. Franchement avec la stratégie de notre coach, je pense qu’on pourra aller très loin dans notre carrière. Il nous a distribué des programmes très professionnels cela prouve que nous avons atteint un certain niveau. Par conséquent, il nous faut faire correctement ce travail préparatoire pour bien démarrer en Coupe nationale. Malheureusement pour moi, je dois aller au Maroc le 29 pour des soins. J’aurai vraiment voulu démarrer avec mes amis mais le destin en a décidé autrement. Mais je suis de cœur avec eux. »

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le