Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Ocansey MANDELA : « Renforcez la sécurité, je suis de retour ! »

Ocansey MANDELA : « Renforcez la sécurité, je suis de retour ! »

Crédité d’une excellente saison en 2014, l’international ghanéen Ocansey MANDELA a logiquement raflé le titre de meilleur joueur étranger. Une distinction qui ne l’a pas surpris : « Je suis content comme tout autre joueur qui aurait été élu. Surtout du grand nombre de joueurs évoluant dans le championnat. Mais, cela ne m’a pas du tout surpris parce que ce n’est pas une première dans ma carrière. J’avais été meilleur buteur du championnat burkinabé avec l’ASFA Yennenga entre 2008-2009. La saison qui a suivi, j’ai été encore meilleur buteur. En Côte d’Ivoire, avec le Séwé Sport, dès ma première saison entre 2011-2012 j’étais déjà nommé deuxième meilleur joueur. Tous cela consiste à dire que, quand on travaille bien on s’attend toujours à un bon résultat » se félicite-il.

Moins efficace la saison dernière avec le HAC, le petit lutin a une explication à cela : « Je dirai tout simplement que chaque jour n’est pas une fête.  N’oubliez pas que tous les joueurs étrangers qui sont là, sont tous bons et chacun mérite le trophée de meilleur joueur. D’ailleurs celui qui a remporté le trophée cette année, Kabongo KASSONGO, l’attaquant de l’AS Kaloum, est très bon aussi. Donc à chacun son jour. Ce n’est pas parce que je n’ai pas bien joué, que je n’ai pas été sacré. Mais, il y a des critères sur lesquels on se base pour définir le meilleur joueur » explique Ocansey MANDELA.

« Deux années positives.. »

Transfuge du Séwé Sport pour le HAC il y a deux ans, Ocansey MANDELA juge son bilan nettement positif sous le maillot de l’équipe de Matam. « Ma première saison a été positive. En 2014 comme vous l’avez constaté, j’ai été meilleur joueur étranger avec une belle saison. Ma deuxième année, je n’ai pas été meilleur joueur, mais j’estime avoir été une des pièces maîtresse de mon équipe. J’ai marqué 7 buts en Championnat et en Coupe nationale. J’ai reçu les félicitations de beaucoup de personnes au Horoya. Donc, je pense que mes deux années ont été positives » fait-il fièrement remarquer.

Pour cette nouvelle saison 2015-2016, les clubs rivaux n’ont qu’à bien se tenir puisqu’Ocansey MANDELA veut faire parler la poudre. « Je suis prêt pour la saison. Je me sens vraiment bien physiquement et mentalement. D’ailleurs, je recommande à nos adversaires de renforcer la sécurité au stade du 28 septembre car Mandela est de retour… » prévient le Madiba du HAC.

Ocansey tient à adresser sa reconnaissance à son président et à l’ensemble des supporteurs. « Je termine en remerciant notre papa Antonio SOUARE. Quand je dis papa, il est tout pour moi en Guinée. Honnêtement, c’est le meilleur que j’ai rencontré. Je remercie tous les supporteurs et sympathisants du Horoya pour leur soutien. Et je promets que la saison 2016 sera la meilleure pour MANDELA et le HAC » conclut-il.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp