Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Ocansey MANDELA complimente ses coéquipiers

Ocansey MANDELA complimente ses coéquipiers

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Quelle est votre réaction suite à cette qualification ? 

Je suis très ému de cette qualification acquise par mes coéquipiers en Coupe CAF. Après notre élimination en Ligue des champions, l’objectif était de se relancer en coupe CAF et ce qui a été fait le 8 mars dernier.

Ça vous a manqué ?

Vous savez je ne suis pas dans le groupe pour des raisons de santé mais, de loin, j’ai suivi toutes les rencontres. D’ailleurs tous ces matchs ont été très difficiles à jouer. Mais j’avoue que dans tout cela mes amis ont été à la hauteur, ils sont parvenus à bien gérer tous les matchs.

Quel est le match qui vous a marqué ? 

Toutes les rencontres m’ont convaincu, mais surtout le match aller contre Enyimba FC au Nigeria. Malgré que le Horoya AC était loin de son public, les gars sont parvenus à donner de l’espoir en égalisant. Grâce à un but que Boniface HABA a inscrit.

Tu es satisfait ? 

Je ne peux pas dire que tout est parfait, il y a encore des choses à améliorer. Mais l’essentiel est que le coach a déjà tout pris en compte pour corriger.

Le mot de la fin ?

Je félicite mes camarades, ils ont vraiment mouillé le maillot en envoyant le club en demi-finale. Donc je leur tire mon chapeau pour cette performance et je compte sur eux pour envoyer la coupe en Guinée.

 

 

More to explorer

Le Syli perd mais passe en 8èmes

Malgré sa défaite (2-1) face au Zimbabwé lors du dernier match de la poule B au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le